Angola: Le président de l'Assemblée nationale rend un dernier hommage à Raúl Danda

Luanda — Le président de l'Assemblée nationale, Fernando da Piedade Dias dos Santos, a rendu ce jeudi le dernier hommage au député de l'UNITA, Raúl Danda, décédé samedi des suites de maladie.

Après que l'hymne national a été chanté, le président du Parlement angolais s'est incliné devant l'urne contenant la dépouille de Raúl Danda, puis a présenté ses condoléances à la famille endeuillée.

Dans le livre de condoléances, Fernando da Piedade Dias dos Santos a souligné que Raúl Danda savait respecter la différence et contribuer à l'unité nationale, défendant ses convictions politiques avec respect, détermination et équilibre.

Il a écrit que Raúl Danda était un combattant de la paix et de la réconciliation nationale, "qui nous laisse, malheureusement, à un moment où il avait encore beaucoup à donner à notre pays".

Il a exprimé, en son nom, au nom de sa famille et des députés à l'Assemblée nationale, les sentiments de regret aux proches de l'illustre défunt.

Lors des funérailles, qui ont eu lieu au commandement de l'Armée (ex-RI 20), des assistants du titulaire du pouvoir exécutif, la gouverneure de Luanda, Joana Lina, des députés, des membres du Comité permanent de l'UNITA, des autorités ecclésiastiques, des représentants de partis politiques, entre autres, ont également rendu hommages à Raúl Danda.

La vice-présidente du MPLA, Luísa Damião, a considéré Raúl Danda comme un député interventionniste qui se distinguait comme un grand défenseur de la culture angolaise.

"Il était un fervent partisan de la langue Ibinda, il utilisait beaucoup de proverbes de la langue Ibinda pour soutenir ses interventions", a-t-il rappelé.

En revanche, le politicien Abel Chivukuvuku, ancien dirigeant de l'UNITA, a fait savoir que c'était lui qui avait conduit Raúl Danda à la vie politique, alors qu'il était encore jeune étudiant à l'université.

Il a rappelé qu'en 1983, alors qu'il travaillait à Kinshasa, Jonas Savimbi (alors président de l'UNITA) l'avait demandé de recruter des jeunes de Cabinda pour la cause de la démocratie.

Funérailles à Cabinda

La dépouille du député Raúl Manuel Danda sera enterrée, vendredi, dans sa terre natale, dans la province de Cabinda.

A Cabinda, avant d'être enterré, Raúl Danda fera également l'objet d'hommages de la part des autorités locales, des membres de la famille et de la population en général.

Raul Manuel Danda, est né le 13 novembre 1957 à Malembo, province de Cabinda.

Entre autres fonctions, il a été président du Groupe parlementaire de l'UNITA et vice-président du même parti politique.

Il était un homme politique, journaliste, enseignant et écrivain angolais.

Diplômé en gestion d'entreprise et en sciences économiques à l'Université Lusíada d'Angola, il est né dans la province de Cabinda, le 13 novembre 1957.

Après que l'hymne national a été chanté, le président du Parlement angolais s'est incliné devant l'urne contenant la dépouille de Raúl Danda, puis a présenté ses condoléances à la famille endeuillée.

Dans le livre de condoléances, Fernando da Piedade Dias dos Santos a souligné que Raúl Danda savait respecter la différence et contribuer à l'unité nationale, défendant ses convictions politiques avec respect, détermination et équilibre.

Il a écrit que Raúl Danda était un combattant de la paix et de la réconciliation nationale, "qui nous laisse, malheureusement, à un moment où il avait encore beaucoup à donner à notre pays".

Il a exprimé, en son nom, au nom de sa famille et des députés à l'Assemblée nationale, les sentiments de regret aux proches de l'illustre défunt.

Lors des funérailles, qui ont eu lieu au commandement de l'Armée (ex-RI 20), des assistants du titulaire du pouvoir exécutif, la gouverneure de Luanda, Joana Lina, des députés, des membres du Comité permanent de l'UNITA, des autorités ecclésiastiques, des représentants de partis politiques, entre autres, ont également rendu hommages à Raúl Danda.

La vice-présidente du MPLA, Luísa Damião, a considéré Raúl Danda comme un député interventionniste qui se distinguait comme un grand défenseur de la culture angolaise.

"Il était un fervent partisan de la langue Ibinda, il utilisait beaucoup de proverbes de la langue Ibinda pour soutenir ses interventions", a-t-il rappelé.

En revanche, le politicien Abel Chivukuvuku, ancien dirigeant de l'UNITA, a fait savoir que c'était lui qui avait conduit Raúl Danda à la vie politique, alors qu'il était encore jeune étudiant à l'université.

Il a rappelé qu'en 1983, alors qu'il travaillait à Kinshasa, Jonas Savimbi (alors président de l'UNITA) l'avait demandé de recruter des jeunes de Cabinda pour la cause de la démocratie.

Funérailles à Cabinda

La dépouille du député Raúl Manuel Danda sera enterrée, vendredi, dans sa terre natale, dans la province de Cabinda.

A Cabinda, avant d'être enterré, Raúl Danda fera également l'objet d'hommages de la part des autorités locales, des membres de la famille et de la population en général.

Raul Manuel Danda, est né le 13 novembre 1957 à Malembo, province de Cabinda.

Entre autres fonctions, il a été président du Groupe parlementaire de l'UNITA et vice-président du même parti politique.

Il était un homme politique, journaliste, enseignant et écrivain angolais.

Diplômé en gestion d'entreprise et en sciences économiques à l'Université Lusíada d'Angola, il est né dans la province de Cabinda, le 13 novembre 1957.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X