Sénégal: Les plats de Korité exceptionnellement autorisés dans les prisons

Au Sénégal, un peu de baume au cœur pour les détenus : malgré les mesures de restriction en vigueur liées au Covid, l'administration pénitentiaire a autorisé l'entrée de plats extérieurs dans les prisons jeudi, et vendredi, à l'occasion de la Korité. La fête qui marque la fin du jeûne du ramadan a été célébrée jeudi 13 mai par une grande partie de la communauté musulmane sénégalaise.

A l'entrée de la maison d'arrêt de Rebeuss, des seaux en plastique empilés avec sur chacun, un nom et un numéro de cellule... « Méchouis mouton avec condiments, un grand seau de fruits, pastèque, thiakry, c'est ça que j'ai amené. » En boubou blanc, grandes boucles d'oreilles dorées, cette mère de famille est venue apporter des plats pour son fils. « On cuisine pour lui, pour lui donner du courage, pour l'épauler, pour lui dire que je suis avec lui, parce que je l'aime. C'est mon aîné. »

Avec la pandémie de Covid-19, l'administration pénitentiaire avait d'abord suspendu l'entrée de plats extérieurs, avant de les autoriser uniquement le week-end. Sac en plastique à la main, Florentin Diouf vient de déposer de la nourriture pour son frère incarcéré depuis trois ans.

« Il est absent, ce n'est pas sa décision. Et la fête de la Korité, c'est pour tous les êtres humains. On a amené des poulets de chair, des sauces, des boissons, ça va lui faire plaisir. »

Une mesure saluée par Ibrahima Sall, président de l'Association pour le soutien et la réinsertion sociale des détenus (ASRED). « En milieu carcéral, c'est assez dur, on a besoin de choses venant des membres de la famille. C'est pourquoi c'est une belle initiative. »

Et à l'occasion de la Korité, 557 détenus ont été graciés, selon le ministère de la justice.

A La Une: Sénégal

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X