Burkina Faso: Rencontre gouvernement-Troïka des PTF - « Nous sommes très satisfaits de la qualité du dialogue », ministre Pauline Zouré

Selon la ministre déléguée, chargée de l'Aménagement du territoire et de la Prospective, Pauline Zouré, les PTF ont promis d'accompagner la mise en œuvre du nouveau référentiel de développement.

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a présidé, le mardi 11 mai 2021, à Ouagadougou, la première rencontre politique de haut niveau entre le gouvernement et la troïka des Partenaires techniques et financiers (PTF), au titre de l'année en cours.

Le gouvernement burkinabè et ses Partenaires techniques et financiers (PTF) ont passé en revue leurs engagements, le mardi 11 mai 2021, à Ouagadougou. En effet, cette première rencontre politique de haut niveau entre le gouvernement et la troïka des PTF, présidée par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a permis aux deux parties d'échanger sur des questions d'actualité et de développement, en vue de mener des actions concertées.

Pour ce faire, trois points principaux ont été au menu des échanges de cette rencontre. Il s'agit du processus de finalisation du Référentiel national de développement (RND) et sa mise en œuvre pour la période 2021-2025, des orientations budgétaires et des modalités de mise en œuvre du plan de vaccination contre la COVID-19, de la situation sécuritaire et la suite judiciaire des allégations de violation des droits de l'Homme dans le cadre de la lutte contre l'insécurité.

Selon la ministre déléguée, chargée de l'Aménagement du territoire et de la Prospective, Pauline Zouré, représentant le ministre en charge des finances, le dialogue de haut niveau a permis de repréciser l'ensemble des engagements des partenaires à soutenir les objectifs de développement du Burkina Faso. « Au cours de cette réunion, nous avons discuté du processus de finalisation du référentiel national de développement qui est en cours de préparation. Nous avons également regardé quelle est la place accordée à la stratégie de vaccination contre la pandémie de la COVID-19 et un plan a été décliné à cet effet. Les partenaires ont, d'une manière unanime, apporté leurs soutiens et leurs promesses d'accompagnement à ce plan», a-t-elle soutenu.

Par rapport à la situation sécuritaire et des suites judiciaires réservées aux allégations pour atteinte à la violation des droits humains, à en croire Mme Zouré, « des réponses assez satisfaisantes ont été apportées et ont permis de lever tout équivoque » sur la gestion de ces dossiers. Elle s'est félicitée de la qualité du dialogue qui a permis à la troïka des PTF de réaffirmer sa disponibilité à accompagner le pays des Hommes intègres à relever un certain nombre de défis de développement. « Nous sommes très satisfaits de la qualité du dialogue et de l'engagement de nos partenaires à nos côtés », a-t-elle dit. Elle a confié que les PTF s'engagent à accompagner la mise en œuvre du nouveau référentiel qui sera bientôt décliné.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X