Angola: Appels d'offres onshore sans obligation de financement à Sonangol

Luanda — La résiliation du droit de Sonangol de participer à l'appel d'offres 2020 des bassins terrestres du Bas-Congo et de Kwanza rend l'appel d'offres «plus léger» pour les entreprises qui assumeraient le financement de la compagnie pétrolière dans un quota pouvant aller jusqu'à 20%.

La compagnie pétrolière Sonangol a le droit de préemption d'opérer toute concession, qui est adjugée en Angola, et également de financer jusqu'à 20% de ses coûts d'exploration, un droit qui a pris fin dans l'appel d'offres des neuf blocs des bassins onshore.

Selon le directeur commercial de l'Agence nationale du pétrole, du gaz et des biocarburants (ANPG), Hermenegildo Buila, dans les termes de référence des appels d'offres 2020, Sonangol a mis fin à ce droit.

Il s'agit de l'appel d'offres 2020 pour de nouveaux blocs pétroliers, qui couvre trois bassins terrestres du Bas-Congo (CON 1, CON 5 et CON 6) et six autres dans le bassin terrestre de Kwanza (KON 5, KON 6, KON 8, KON 9, KON 17 et KON 20).

S'exprimant lors du webinaire pour plus de précisions sur ce processus, destiné au marché Afrique / Asie / Europe, le gestionnaire a expliqué que la résiliation des droits de la compagnie pétrolière nationale rend définitivement les termes de référence plus compétitifs pour toutes les entreprises qui souhaitaient participer à l'appel d'offres, dont l'annonce a été lancée le 30 avril de cette année.

La résiliation de Sonangol dans ce processus d'appel d'offres 2020 est l'une des mesures d'encouragement des investissements nationaux et étrangers adoptées.

Toujours dans le cadre des incitations, l'Agence Nationale du Pétrole, du Gaz et des Biocarburants, pour l'appel d'offres des neuf blocs terrestres de référence, a supprimé le bonus de signature, de découverte commerciale et le bonus de production, décision prise avec l'accord de l'organe tutélaire.

La compagnie pétrolière Sonangol a le droit de préemption d'opérer toute concession, qui est adjugée en Angola, et également de financer jusqu'à 20% de ses coûts d'exploration, un droit qui a pris fin dans l'appel d'offres des neuf blocs des bassins onshore.

Selon le directeur commercial de l'Agence nationale du pétrole, du gaz et des biocarburants (ANPG), Hermenegildo Buila, dans les termes de référence des appels d'offres 2020, Sonangol a mis fin à ce droit.

Il s'agit de l'appel d'offres 2020 pour de nouveaux blocs pétroliers, qui couvre trois bassins terrestres du Bas-Congo (CON 1, CON 5 et CON 6) et six autres dans le bassin terrestre de Kwanza (KON 5, KON 6, KON 8, KON 9, KON 17 et KON 20).

S'exprimant lors du webinaire pour plus de précisions sur ce processus, destiné au marché Afrique / Asie / Europe, le gestionnaire a expliqué que la résiliation des droits de la compagnie pétrolière nationale rend définitivement les termes de référence plus compétitifs pour toutes les entreprises qui souhaitaient participer à l'appel d'offres, dont l'annonce a été lancée le 30 avril de cette année.

La résiliation de Sonangol dans ce processus d'appel d'offres 2020 est l'une des mesures d'encouragement des investissements nationaux et étrangers adoptées.

Toujours dans le cadre des incitations, l'Agence Nationale du Pétrole, du Gaz et des Biocarburants, pour l'appel d'offres des neuf blocs terrestres de référence, a supprimé le bonus de signature, de découverte commerciale et le bonus de production, décision prise avec l'accord de l'organe tutélaire.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X