Burkina Faso: Journée internationale du vivre-ensemble en paix - Zèph invite à une introspection individuelle et collective

Depuis quatre ans maintenant, le 16 mai est consacré à la célébration de la Journée internationale du vivre-ensemble en paix (JIVEP). Le Burkina n'est pas resté en marge de cette célébration. Ainsi, le ministre chargé de la Réconciliation nationale, Zéphirin Diabré, s'est prononcé sur la question. Pour lui, cet événement est l'occasion « d'une introspection individuelle et collective ».

La Journée internationale du vivre-ensemble en paix (JIVEP), qui est célébrée le 16 mai de chaque année, est selon les Nations unies «un moyen de mobiliser régulièrement les efforts de la communauté internationale en faveur de la paix, de la tolérance, de l'inclusion, de la compréhension et de la solidarité, et l'occasion pour tous d'exprimer le désir profond de vivre et d'agir ensemble, unis dans la différence et dans la diversité, en vue de bâtir un monde viable reposant sur la paix, la solidarité et l'harmonie ».

Notre pays, le Burkina Faso, jadis considéré comme un havre de paix et de stabilité, fait face à une crise multidimensionnelle marquée par un échec de la construction de l'Etat-nation depuis la décolonisation. Cette situation de fragilité a été exacerbée par des attaques terroristes et la montée de l'extrémisme violent ces dernières années en raison de certains facteurs tels que l'intolérance, la haine, la division et la bravade de l'autorité de l'État qui contribuent à détériorer la cohésion sociale et les principes du vivre-ensemble. Dans ce contexte, la construction de la paix et la nécessité de promouvoir le vivre-ensemble en harmonie sont plus que jamais indispensables.

C'est dans cette optique que Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré, Président du Faso, a fait de ces questions une priorité de son mandat actuel. Cela s'est traduit par la nomination d'un Ministre d'Etat, Ministre auprès du Président de Faso, chargé de la Réconciliation Nationale et de la Cohésion Sociale

La commémoration de la 4e JIVEP, au regard de la situation que vit notre pays, est l'occasion d'une introspection individuelle et collective, d'un ardent moment de réflexion aux moyens et aux actions concrets à poser en vue d'améliorer le vivre-ensemble et de favoriser la tolérance, l'inclusion, la compréhension et la solidarité.

En cette journée du vivre-ensemble, au nom de Son Excellence Monsieur le Président du Faso et du Gouvernement, je rends hommage à tous les artisans de la paix dans notre pays pour leurs efforts inlassables déployés pour instaurer la paix. J'appelle tous les acteurs, notamment politiques, religieux, coutumiers et les OSC de notre société à œuvrer pour la tolérance, car convaincu, à l'image de l'ancien Secrétaire général des Nations unies Kofi Annan, que «la tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »

Bonne Journée internationale du vivre-ensemble en paix !

Vive la paix au Burkina Faso et dans le monde !

Grand Officier De L'ordre De L'etalon

A La Une: Burkina Faso

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X