Afrique Australe: L'Angola est le seul pays de la SADC sans radio communautaire

Luanda — Le secrétaire général du syndicat des journalistes angolais, Teixeira Cândido, a déclaré, ce jeudi, que l'Angola était le seul pays de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) sans radio communautaire.

Les radios communautaires disposent d'une couverture limitée à un rayon d'un kilomètre, elles sont liées aux associations et aux fondations communautaires à but non lucratif et avec la siège dans la localité.

Le but de ces radios est de permettre aux habitants des communautés de s'exprimer, parlant de leurs besoins, leurs désirs et leurs talents.

Selon le chef syndical, qui parlait à la presse à l'issue de la conférence sur les radios communautaires en Angola organisée par l'Action pour le développement rural et l'environnement (ADRE) et le Syndicat des journalistes angolais. La loi actuelle sur la presse ne prévoit pas l'existence des radios communautaires.

"Les stations municipales créées par la radio publique sont très différentes des radios communautaires", a déclaré Teixeira Cândido.

Selon lui, bien que confinées dans les localités (Viana, Cacuaco et Cazenga), ce sont des radios locales, car elles n'ont pas les caractères des radios communautaires définies par la Charte africaine des Droits de l'Homme et des Peuples.

Le directeur général d'ADRE, Carlos Cambuta, a déclaré que la radio communautaire agissait comme un véhicule pour la communauté et le secteur volontariat, la société civile, les agences, les ONG et les citoyens, travaillant en partenariat pour promouvoir les objectifs de développement de la communauté, au-delà de la radiodiffusion.

"Les radios communautaires sont faites dans la communauté et pour la communauté, il est donc important de revoir le projet de loi sur l'ouverture des radios afin de faciliter la vie des communautés", a-t-il conclu.

Les radios communautaires disposent d'une couverture limitée à un rayon d'un kilomètre, elles sont liées aux associations et aux fondations communautaires à but non lucratif et avec la siège dans la localité.

Le but de ces radios est de permettre aux habitants des communautés de s'exprimer, parlant de leurs besoins, leurs désirs et leurs talents.

Selon le chef syndical, qui parlait à la presse à l'issue de la conférence sur les radios communautaires en Angola organisée par l'Action pour le développement rural et l'environnement (ADRE) et le Syndicat des journalistes angolais. La loi actuelle sur la presse ne prévoit pas l'existence des radios communautaires.

"Les stations municipales créées par la radio publique sont très différentes des radios communautaires", a déclaré Teixeira Cândido.

Selon lui, bien que confinées dans les localités (Viana, Cacuaco et Cazenga), ce sont des radios locales, car elles n'ont pas les caractères des radios communautaires définies par la Charte africaine des Droits de l'Homme et des Peuples.

Le directeur général d'ADRE, Carlos Cambuta, a déclaré que la radio communautaire agissait comme un véhicule pour la communauté et le secteur volontariat, la société civile, les agences, les ONG et les citoyens, travaillant en partenariat pour promouvoir les objectifs de développement de la communauté, au-delà de la radiodiffusion.

"Les radios communautaires sont faites dans la communauté et pour la communauté, il est donc important de revoir le projet de loi sur l'ouverture des radios afin de faciliter la vie des communautés", a-t-il conclu.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X