Congo-Kinshasa: Assainissement de Kinshasa - Gentiny Ngobila opte pour des tournées de contrôle nocturnes

Le gouverneur de la ville-province effectue, depuis quelques jours, des rondes nocturnes dans les différentes communes de la capitale afin de se rendre compte de l'effectivité des travaux de nettoyage de grandes artères.

L'autorité urbaine de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a décidé de faire le suivi, dans le cadre de l'assainissement de la ville-province, avec le programme Kin Bopeto, afin de pousser les bourgmestres au travail. Depuis quelques jours, il effectue des rondes nocturnes dans les différentes communes de la capitale afin de se rendre compte de l'effectivité des travaux de nettoyage de grandes artères.

Pour le gouverneur Ngobila, sa présence sur le terrain traduit sa ferme détermination et sa volonté de rendre la ville de Kinshasa salubre et attrayante. Mais il ne cesse de rappeler que cela ne peut être possible qu'avec l'implication des Kinoises et Kinois appelés au changement de leurs mentalités.

Il faut, en effet, rappeler que, conformément aux instructions du gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, les travaux d'assainissement sur les rues de la capitale ont pris une vitesse de croisière. Les autorités communales et les organisations non gouvernementales impliquées dans ces travaux et opérations d'assainissement de la ville travaillent jusqu'au petit matin, surtout avec l'éclairage public réhabilité sur les grandes artères par l'Hôtel de ville de Kinshasa, qui vient renforcer les conditions de travail de nuit.

De leur côté, les bourgmestres, qui ont pris goût, depuis un certain temps, à matérialiser la vision du gouverneur Ngobila, sont appelés à sensibiliser quotidiennement leurs administrés à la prise de conscience, en vue de s'adonner aux travaux d'assainissement de leurs milieux de vie. Il faut également qu'il y a l'édit 003 portant assainissement de l'environnement à Kinshasa, qui constitue une arme efficace pour les bourgmestres, dans la mesure où cette disposition légale leur permet de coller des amendes à tout celui qui ne voudrait pas se conformer aux travaux d'intérêt public. D'ailleurs, formés comme officiers de police judiciaire à compétence large, tous les bourgmestres et leurs adjoints sont désormais outillés à constater les infractions et à établir les responsabilités.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X