Congo-Brazzaville: Riposte à la Covid-19 - Komba Djeko encourage les infirmiers à se faire vacciner

Le président du Conseil national de l'ordre des infirmiers, Komba Djeko, l'a dit à l'occasion de la Journée internationale des infirmiers célébrée le 12 mai de chaque année.

Komba Djeko qui s'est fait vacciner le même jour a indiqué que les professionnels de santé qui sont au contact avec les malades doivent se faire vacciner pour se protéger et protéger la population. " Il n'y a pas d'effets secondaires et j'appelle le personnel médical à se faire vacciner", a-t-il déclaré. Avant de souligner qu'aucune étude menée au Congo a confirmé que le vaccin contre la Covid-19 provoque des effets secondaires graves.

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale des infirmiers dont le thème retenu pour cette année est " La profession infirmière, une voix faite pour diriger", le président du Conseil national de l'ordre des infirmiers a salué le travail combien salutaire des infirmiers tant en milieu urbain que rural. Ce thème, a-t-il souligné, signifie qu'au-delà des soins curatifs, préventifs, promotionnels et de réadaptation que les infirmiers administrent à la population, les infirmiers doivent être aussi présents dans le lieu de décision.

Il a, en outre, sollicité l'implication du ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention pour l'obtention des listings de paie propres aux infirmiers à l'instar d'autres catégories professionnelles. Les infirmiers, a-t-il rassuré, s'engagent à accompagner le chef de l'Etat dans sa vision relative à la couverture santé universelle

Présents à cette cérémonie, les ministre et vice-ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention ont rendu un hommage aux infirmiers et infirmières pour leur dévouement dans la prise en charge quotidienne des malades.

Pour la vice-ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Véronique Kilumba, infirmière de carrière, les infirmiers et infirmières constituent un grand pilier dans le programme du gouvernement en ce qui concerne la couverture sanitaire universelle qu'ils doivent assurer dans le pays ainsi que la lutte contre les épidémies et pandémies. "Nous comptons beaucoup sur votre collaboration et surtout sur votre assurance en donnant de santé à la population et cela pourra matérialiser la vision du chef de l'Etat qui dit le peuple d'abord", a-t-elle exhorté.

De son côté, le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Jean- Jacques Mbungani, a révélé que la RDC est engagée dans le processus d'amélioration du bien-être des infirmiers et infirmières tant dans notre pays que dans le monde. Il a reconnu que les infirmiers et infirmières ont payé de leur vie pour soigner les personnes malades, en particulier en cette période de covid-19. " C'est une opportunité qui s'offre à nous pour les soutenir et les accompagner dans ce combat héroïque", a-t-il rassuré.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X