Congo-Brazzaville: Environnement et Développement durable - Evè Bazaïba sonne le rappel des troupes

La vice-Première ministre et ministre chargé de ce secteur, Evè Bazaïba, a mobilisé les chefs de services sur les objectifs sectoriels.

La vice-premier ministre, ministre de l'Environnement et Développement durable, Ève Bazaiba Masudi, s'est entretenue, le 11 mai, dans son cabinet de travail, avec les administrateurs de différents services de son ministère. Parmi ces services, il y a eu entre autres le Secrétariat général à l'Environnement, le Fonds forestier national (FFN), l'Agence congolaise de l'environnemen t(ACE) et l'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN).

L'objectif de cet entretien avec les responsables de ces différents services de son ministère était la mobilisation des troupes autour de la vision du chef de l'Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, particulièrement les objectifs assignés à ce ministère sous la houlette de la vice-première ministre Eve Bazaïba dans ce gouvernement de warriors.

Cette entrevue a permis au secrétaire général à l'Environnement, Benjamin Toirambe, à l'administrateur directeur général du FFN, Honoré Mulumba, au chargé de mission de l'ACE, Jean-Claude Emene Elenga, et au directeur général de l'ICCN, le pasteur Dr Cosma Wilingula, de faire, tour à tour, l'état des lieux de leurs différents secteurs. Après avoir écouté tous ces collaborateurs, Eve Bazaïba a donné les orientations spécifiques et globales à chacun d'eux.

La France et les Etats-Unis, deux partenaires de la RDC dans le domaine de l'Environnement

Avant cette rencontre avec les responsables des services de son ministère, la vice-première ministre, ministre chargé de l'Environnement et du développement durable, a reçu l'ambassadeur de France, François Pujolas, et ses collègues de l'Agence française de développement (AFD) ainsi que l'ambassadeur des Etats-Unis en République démocratique du Congo, Mike Hammer.

La rencontre avec les diplomates français a tourné autour de trois sujets dont la mise en place du programme durable de gestion des forêts qui a été décidée par les partenaires de l'Initiative pour la forêt de l'Afrique centrale (CAFI) et qui sera mis en œuvre par l'AFD, en étroite collaboration avec la vice-Primature chargée de l'Environnement et du Développement durable.

Ici, l'ambassadeur français en RDC a rappelé les échéances importantes à venir sur le plan international et qui se tiendront dans la deuxième moitié de l'année notamment la conférence de Chine et la COP26 à Glasgow, en Angleterre. A l'en croire, la RDC a un rôle important à jouer avec son potentiel énorme que constitue le bassin du Congo.

Les deux personnalités ont, ensuite, évoqué la gestion de la biodiversité dans toutes ses dimensions ainsi que les engagements forts pris par le président Félix-Antoine Tshisekedi. Selon cette vision, la gestion des parcs naturels au modèle du parc de Virunga sera implémentée dans d'autres parcs, avec d'autres partenaires et le ministère de l'Environnement et Développement durable. Les deux personnalités ont, enfin, parlé du programme « Petola » développé par l'AFD en faveur de certains quartiers défavorisés de Kinshasa pour l'assainissement de leur milieu de vie dans le but d'améliorer les conditions de vie de la population à Kinshasa.

Les discussions entre la vice-première ministre, ministre de l'Environnement et Développement durable et l'ambassadeur américain en RDC, ont porté sur les voies et moyens pour l'approfondissement de la coopération entre les deux pays dans le cadre de l'environnement et de la préservation de la nature. Il s'était également agi de ce que pouvait être l'apport des Etats-Unis et de la communauté internationale pour aider la RDC à protéger ses forêts et bénéficier des avantages y relatifs.

Il est rappelé que les Etats-Unis étant un partenaire privilégié de la RDC dans la promotion de la paix et la prospérité, l'ambassadeur américain dans le pays avait, précédemment, eu un entretien avec le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, pour ajouter un troisième point sur la préservation de la nature, à ce partenariat privilégié, vu le retour des États-Unis dans l'Accord de Paris sur le changement climatique et l'importance de la forêt de la RDC.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X