Congo-Brazzaville: Revendications sociales - Les travailleurs de l'ARMP menacent d'entrer en grève

Le personnel de l'Autorité de régulation des marchés publics(ARMP) réclame le paiement de deux mois d'arriérés de salaires sur les huit mois impayés et la réforme interne de l'institution.

À l'issue d'une assemblée générale tenue le 11 mai, les travailleurs de l'ARMP ont voulu interpeller les autorités de tutelle, en l'occurrence la primature, sur la situation qui prévaut au sein de cette structure étatique, sur l'absence de protection sociale et de convention collective applicable au personnel de l'établissement.

Créée en 2009, l'ARMP bat de l'aile depuis quelques années, comme en témoigne le non-paiement des salaires de novembre-décembre 2018, décembre 2019 et ceux de 2021. Pour cela, ces travailleurs exigent la mise en place d'une commission tripartite composée de la direction générale, des délégués du personnel et des pouvoirs publics, pour essayer de trouver des solutions à leurs revendications.

« À défaut de la prise en compte effective des recommandations ainsi formulées dans un bref délai, le personnel de l'ARMP prendra toutes les mesures nécessaires pour se faire entendre, notamment, l'arrêt du travail, conformément à la règlementation en vigueur », peut-on lire dans le communiqué final de l'assemblée générale.

Enfin, le personnel recommande un audit financier et organisationnel de l'ARMP et l'ouverture d'une enquête judiciaire sur un supposé détournement des cotisations sociales estimées à 245,9 millions de FCFA.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X