Congo-Brazzaville: Bandundu - La communauté musulmane Ahmadiyya célèbre la fin du Ramadhan

La Comaco a commémoré la fête d'Eid-ul-fitr par des actions humanitaires envers les étudiants, les malades et autres nécessiteux.

La mission de la Communauté musulmane Ahmadiyya au Congo (Comaco) du grand Bandundu a célèbré, le 13 mai, la fête d'Eid-ul-fitr par des actions humanitaires. Le missionnaire du Comaco/grand Bandundu, Farid Hamed, a confié à la presse que sa mission a prévu de distribuer des produits alimentaires (huile végétale, foufou, maïs, riz, spaghetti, savon en poudre, savon de toilette, thé, café, lait, sucre, boîte de tomate, biscuits dans le territoire de Mushi, Nioki, Kwamouth, Bagata et Bandundu-ville. Il a estimé à sept mille le nombre des bénéficiaires de ce programme.

Ces programmes, a noté le missionnaire du Comaco/grand Bandundu, ont été organisés par la Communauté musulmane Ahmadiyya et ses deux ONG dont « Humanity First » et Association international des architectes et ingénieurs Ahmadis. Parmi les bénéficiaires de ces programmes figurent des nécessiteux, des orphelins, des vieillards et des handicapés, sans distinction de race ou de religion. En plus, la Comaco/grand Bandundu a également aidé financièrement des centaines de personnes (étudiants, malades et nécessiteux).

Cette joyeuse journée, rappelle-t-on, est célébrée pour rendre grâce à Allah pour les bénédictions accordées à tous les fidèles au cours du Ramadhan. Pendant cette fête d'Eid-ul-fitr à l'accoutumée, les musulmans assistent au service de prière de la congrégation de l'Aïd qui a lieu le matin. Ils portent de nouveaux vêtements, cuisinent des plats délicieux et invitent amis et voisins à célébrer avec eux.

Il est également noté que, le jeûne, qui est le troisième pilier de l'Islam, n'est pas à considérer, pendant le Ramadhan, comme un fardeau inutile. « Il inspire la sympathie pour les affamés et les nécessiteux, et encourage les musulmans à faire un don généreux aux pauvres. C'est dans ce contexte que par la grâce d'Allah et pour suivre les vrais enseignements du saint Coran et du saint prophète Muhammad, la communauté musulmane Ahmadiyya en RDC a prévu plusieurs programmes humanitaires dans tous les coins de la RDC y compris le grand Bandundu », a indiqué le missionnaire Farid Hamed. Pour le mois de Ramadhan, il est souligné que c'est le mois où le Coran, le livre qui comprend des conseils pour l'humanité et des preuves claires de l'orientation et des signes divins qui font la distinction entre la vérité et le mensonge, a commencé à être révélé.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X