Madagascar: Mayotte - Une passeuse arrêtée à Nosy Be Hell-Ville

Recherchée depuis le 11 novembre pour passage de clandestins entre Madagascar et Mayotte, une femme a été arrêtée par la gendarmerie dans la soirée d'avant-hier vers 18 heures, dans le quartier de Jabala, sur l'île au parfum.

Elle est identifiée comme étant la responsable d'un envoi de clandestins à Mayotte, par voie maritime, le 18 octobre 2020. Parmi les candidats à l'immigration clandestine, huit ont trouvé la mort. La gendarmerie à Djamandjar Nosy Be a lancé un avis de recherche. Les recherches se sont avérées infructueuses dans un premier temps. Au bout de six mois de cavale, la fugitive a été capturée.

Son arrestation est le fruit de la collaboration avec un informateur civil. Mise sur ses traces, la gendarmerie a réussi à remonter jusqu'à elle sur la base des renseignements qui lui ont été fournies.

La suspecte attend son passage au parquet. Outre le trafic de clandestins, l'étau se resserre également autour d'elle suite aux décès de huit personnes. Elle est ainsi inculpée pour mise en danger de la vie d'autrui. Les candidats à la clandestinité paient aux passeurs des sommes conséquentes et prennent la mer à bord d'embarcations de fortune qui appareillent depuis les côtes mal surveillées.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X