Cote d'Ivoire: Célébration de la nuit du destin à la mosquée de la Riviéra Golf/ Cheick Ousmane Diakité - "Le musulman ne doit pas propager la rumeur"

"La rumeur et ses conséquences, position de l'Islam ». C'est autour de cette thématique que s'est déroulée la célébration de la Nuit du Destin le samedi dernier à la grande mosquée de la Riviera Golf.

Le conférencier Yahaya Karamoko, iman principal de la mosquée du campus de Cocody, a indiqué que la rumeur est devenue le quotidien des Ivoiriens depuis l'avènement des réseaux sociaux. Il a expliqué que les rumeurs sont des affirmations qui se diffusent sans correspondre à la réalité.

Les fausses informations, a-t-il fait savoir, se répandent plus vite sur les réseaux sociaux. Et de soutenir qu'elles portent atteinte à l'honorabilité des personnes et jettent le discrédit sur les institutions.

Face à leurs conséquences néfastes sur la société, le conférencier a souligné la nécessité de mener la réflexion pour contenir les rumeurs. Il a ainsi invité les musulmans à éviter de diffuser tout ce qu'ils reçoivent sans en avoir vérifié la véracité. « Personne ne peut avoir la capacité d'analyser et d'évaluer la véracité de tout ce qu'il entend. Nous sommes invités à la pondération par le messager lui-même. La pondération, c'est-à-dire réfléchir avant d'agir, vient d'Allah alors que la précipitation vient de Satan », a affirmé l'orateur.

Au nom du président de la République physiquement présent, le ministre de l'Intérieur a remercié la communauté musulmane pour son engagement pour la paix et la cohésion sociale. Il a félicité le nouveau cheik Ousmane Diakité pour le choix porté sur sa personne pour diriger les musulmans. Il a salué la pertinence du thème qui, selon lui, va contribuer à la gestion des rumeurs en Côte d' Ivoire.

Le Cheick Ousmane Diakité a entamé son intervention en rendant hommage aux Premiers ministres Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko ainsi qu'au ministre Sidiki Diakité. Le nouveau chef de la communauté musulmane a également salué la mémoire de ses illustres prédécesseurs rappelés à Dieu.

Se référant au thème de la célébration, le guide religieux a fait savoir que le musulman ne doit pas être le point de départ d'une rumeur et contribuer à la propager. Il a rendu hommage à Cheick Boikary Fofana pour son implication personnelle à doter la communauté musulmane d'une chaine de télévision.

Il a rappelé que c'est grâce à son engagement que le projet de télévision Al Bayane a pris forme. Son appel, selon Ousmane Diakité, a permis de mobiliser les fonds nécessaires à la mise en place de cette chaine de télévision. « Le Cheick Boikary Fofana avait une vision très claire du développement de l'Islam non seulement en Côte d'Ivoire mais aussi en Afrique de l'Ouest », a déclaré le président du Cosim.

Il a également rendu hommage au Cheick Traoré Mamadou qui s'est inscrit dans la consolidation du Cosim. Il s'est engagé à poursuivre l'œuvre de développement de l'Islam entamée par ses prédécesseurs.

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X