Seychelles: Un Officiel - Les Seychelles restent ouvertes aux touristes, les visiteurs sont à l'abri du Covid-19

Les Seychelles restent ouvertes à tous les touristes, à l'exception de ceux venant des pays encore interdits, et la nation insulaire n'introduira pas de mesures de quarantaine pour les visiteurs entrants, a déclaré vendredi un haut responsable.

Le ministre du Tourisme, Sylvestre Radegonde, a souligné que dans diverses interviews qu'il a réalisées avec des médias internationaux tels que CNN, BBC et le Telegraph, le message reste le même : "Les Seychelles restent sures et les touristes n'infectent pas les Seychellois".

M. Radegonde a déclaré que, comme le ministère de la Santé l'a souligné, l'augmentation du nombre de cas de COVID-19 est due au fait que certains Seychellois ne prennent pas suffisamment de précautions.

"En ce qui concerne les visiteurs, ils restent en sécurité. Les établissements dans lesquels ils se rendent sont des établissements certifiés suivant les différents protocoles de santé en place. Il n'y aura pas de changement dans nos plans - les Seychelles resteront ouvertes aux touristes. Il n'y en aura aucune mesure de quarantaine pour les visiteurs entrant dans le pays », a-t-il ajouté.

Selon la dernière mise à jour du ministère de la Santé jeudi, les Seychelles comptent 2739 cas actifs de COVID-19 et ont enregistré 32 décès.

Un total de 69 708 personnes sur la population cible de 70 000 a reçu la première dose de Sinopharm ou de Covishield, soit 99,6% de l'objectif, tandis que 61 360 personnes ont reçu les deux doses.

Évoquant le fait que la France a émis un avis décourageant ses citoyens de se rendre aux Seychelles, le ministre a déclaré que le pays avait tout droit de le faire, cependant, "pour moi, cet avis va à l'encontre de l'objectif car pour le moment, les citoyens français ne voyagent pas. "

Les Seychelles n'acceptent actuellement pas les visiteurs d'Afrique du Sud, d'Inde, du Pakistan, du Bangladesh et du Brésil.

Depuis la réouverture des frontières des Seychelles aux vols commerciaux de passagers pour relancer l'industrie du tourisme le 25 mars, la nation insulaire a accueilli plus de 24 000 visiteurs.

Alors que les principaux marchés européens des Seychelles restent fermés, la nation insulaire dépend actuellement de ses marchés secondaires, la Russie, Israël et les EAU se classant parmi les trois premiers.

Le tourisme est le principal contributeur à l'économie des Seychelles, un groupe de 115 îles dans l'océan Indien occidental.

À l'avenir, M. Radegonde a déclaré que la nation devait s'employer à empêcher d'autres pays, en particulier les trois principaux marchés secondaires, d'émettre un avis similaire à celui publié par la France.

« Nous devons nous assurer de ne pas nous mettre dans une position où ces pays prendront de telles décisions. Nous devons nous assurer que le taux d'infection diminue. Il s'agit d'un travail collectif que chaque Seychellois doit faire » il a dit.

« Nous apportons notre plein soutien au ministère de la Santé et nous continuons à transmettre le message au monde entier que les Seychelles sont sures. Même si les Seychelles ont un taux élevé d'infection, nous avons également un taux de vaccination élevé. Il est clair qu'en raison du nombre élevé de personnes qui ont été vaccinées, même si le taux d'infection est élevé, peu de gens souffrent de complications graves du COVID-19 », a ajouté M. Radegonde.

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X