Sénégal: Drapeau du chef de l'État - Kaolack, déjà dans l'effervescence

La fête de la lutte sera célébrée cette année à Kaolack où le stade Lamine Guèye abritera, du 28 au 30 mai, le Drapeau du Chef de l'État. Équivalent du championnat national de lutte, cette compétition met en lice 14 sélections régionales et 70 lutteurs. Détentrice du trophée, Thiès sera l'équipe à battre.

C'est l'effervescence à Kaolack à quelques jours de la tenue du Drapeau du Chef de l'État prévu du 28 au 30 mai au stade Lamine Guèye. Selon Djiby Ndiaye, acteur culturel et membre de la commission communication, le site devant abriter l'événement a déjà reçu la visite du Gouverneur de Kaolack venu voir l'état des lieux et prendre les dispositions idoines. «De manière générale, les préparatifs se déroulent dans d'excellentes conditions. Toutes les commissions ont été montées pour assurer une bonne organisation. Les sites d'hébergement des délégations régionales ont également été identifiés», a-t-il poursuivi.

Il a souligné, par ailleurs, que le Gouverneur a exhorté la presse locale à s'impliquer davantage dans la promotion de l'événement qui sera une belle occasion pour montrer toutes les facettes de la région hôte. «Notre objectif est d'être à la hauteur des attentes et l'espoir est permis au vu des mesures pertinentes qui sont déjà prises», s'est réjoui M. Ndiaye, ajoutant que le Comité régional de gestion (Crg) envisage d'organiser un gala de lutte le 22 mai à Kaolack pour préfinancer certaines de ses activités.

Dotée d'une mise de trois millions FCfa, cette compétition est parrainée par l'actuel Directeur général de la Senelec, Pape Demba Bitèye. Elle sera animée par le tambour major Mor Ngom et la grande cantatrice Ndèye Fatou Adama Dialy Ngom. «Le Crg compte jouer sa partition en vue d'une bonne organisation. C'est pourquoi elle a décidé de tenir ce gala de lutte simple. L'argent collecté grâce à cette activité sportive sera la modeste contribution du Crg de Kaolack pour une bonne tenue du Drapeau du Chef de l'État», a expliqué Djiby Ndiaye.

Au total, 14 sélections régionales et 70 lutteurs sont attendus au stade Lamine Guèye. Détentrice du trophée, l'équipe de Thiès, sous la houlette de Mamadou Sène, alias Selle Melesera, est la sélection à battre. De même, la sélection de Dakar, victorieuse de l'édition de Kolda, avec ses deux ténors, le super lourd Émile François Gomis dit Franck et le phénomène Bébé Diène sera fortement attendus. En perte de vitesse, ces dernières années, Fatick, plusieurs fois championne de cette compétition, reste parmi les favorites. Quant à la région de Kaolack, elle voudra s'imposer à domicile.

En plus du Drapeau du Chef de l'État qui sera disputé sous forme de championnat par équipe, un tournoi individuel par catégorie sera également organisé. Ainsi, durant 72h, le stade Lamine Guèye servira de temple de la lutte traditionnelle sans frappe, avec l'arrivée prévue de toute la crème actuelle de ce sport.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X