Afrique: Quarts de finale Coupe CAF - Le Jaraaf au testeur camerounais

Le Jaraaf a quitté Dakar jeudi matin pour le Cameroun où il disputera, dimanche, à Garoua, la manche aller des quarts de finale de la Coupe Caf qui l'opposera au Coton Sports. Après une petite escale à Lomé (Togo), le groupe a repris les airs pour atterrir à Douala, ensuite cap sur Garoua.

Après les phases de poule où il a brillamment décroché son ticket pour les ¼ de finale de la Coupe Caf, le Jaraaf de Dakar va vers un autre défi, celui des matches à résultat immédiat. Jusque-là, il s'en était bien sorti en réussissant un parcours presque parfait dans son groupe où il n'a récolté qu'une seule défaite lors de la première journée (0-2 face à l'Etoile du Sahel). Ensuite, il a aligné un nul contre le Club sportif de Sfax (1-1) à l'aller et un double succès devant le Salitas Fc du Burkina et une victoire probante devant l'Étoile du Sahel au retour à Thiès.

Le billet pour les quarts de finale était dans la poche et le dernier match de groupe contre le Cs Sfax n'était qu'une formalité. Le nul obtenu à Tunis a servi à consolider sa place de leader du groupe devant les Sfaxiens. Maintenant, c'est le Coton Sports de Garoua qui se dresse sur son chemin avec cette envie partagée par chacun d'accéder en demi-finales. Mais à travers cette qualification pour les quarts, le Jaraaf a montré qu'il avait de potentielles qualités pour aller loin dans cette compétition.

En effet, après le match contre le Cs Sfax, joueurs et dirigeants se sont déjà fixé un nouvel objectif ; celui de figurer parmi les quatre meilleures équipes d'Afrique dans cette Coupe Caf. Dans la maison des «vert et blanc», on croit en ses chances et le groupe est confiant avec un moral à toute épreuve. Ils ont, en fait, pris goût à la compétition, mais ils entendent rester humbles comme l'a souligné l'arrière latéral gauche Babacar Seck, l'un des anciens de l'équipe.

Mercredi dernier pour la séance d'entraînement à Dakar Sacré-Cœur, les joueurs ont trimé sous les ordres de l'entraîneur Cheikh Guèye et de son staff. Ils ont compris qu'à l'image des matches de groupe, celui des quarts de finale sera plus difficile. Il n'y a plus de calculs ; il faut gagner ses matchs pour passer au tour suivant. Le premier obstacle sera le Coton Sport de Garoua que Cheikh Guèye qualifie de très bon. «Nous avons réussi à sortir d'un groupe très difficile, donc l'équipe s'améliore à chaque match. Maintenant que nous allons disputer un match de quart de finale, l'objectif sera de le franchir pour être présent en demi-finale. Puisque l'appétit vient en mangeant, nous ne négligerons aucun détail dans notre parcours vers l'excellence. Donc, il nous faudra préparer ce match de la meilleure des façons», réagissait Cheikh Seck après le tirage des quarts de finale.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X