Afrique: Comment relancer l'économie africaine ?

15 Mai 2021

Le président français Emmanuel Macron organise 18 mai à Paris un sommet sur la relance de l'économie africaine durement impacté par la crise du Coronavirus.

Plusieurs chefs d'Etat africains seront présents. Selon le protocole français, Faure Gnassingbé (Togo), Mack Sall (Sénégal), Roch Marc Christian Kaboré (Burkina Faso), Kaïs Saïed (Tunisie) ou encore Sahle-Work (Ethiopie) feront le déplacement dans la capitale française.

Les dirigeants des Pays-Bas, d'Allemagne, du Japon participeront en visioconférence.

L'objectif de ce sommet est de mettre en place des moyens financiers capables de relancer l'économie du continent africain.

La croissance devrait redevenir positive en 2022 mais à un rythme inférieur à celle des pays plus développés, avec un risque de "divergence", souligne l'Élysée. D'où l'initiative d'Emmanuel Macron de réunir ce sommet pour attirer les liquidités en Afrique vers les secteurs publics et privés, pénalisés par des primes de risque qui font grimper les taux d'intérêt.

La France propose de ré-allouer vers l'Afrique des droits de tirage spéciaux (DTS) du FMI, instruments de change qui permettent notamment de financer des importations. Le FMI devrait décider en juin une émission de DTS massive de 650 milliards de dollars, dont 34 milliards pour l'Afrique et 24 milliards pour l'Afrique subsaharienne.

"Ces montants ne seront pas suffisants. Nous réfléchissons à la manière d'utiliser des DTS des pays avancés pour les pays à bas revenu", a indiqué l'Élysée, suggérant aussi une vente de l'or du FMI pour alimenter des prêts à taux zéro pour les pays africains. Autres pistes, des allègements de dette en réunissant autour d'une table à la fois créanciers publics et privés, un mécanisme dont le Tchad a déjà demandé à bénéficier.

Tagged:

A La Une: Economie, Affaires et Finance

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X