Madagascar: Covid-19 - La lutte continue selon le ministre de la Santé

Malgré la constatation d'une baisse sur les bilans journaliers sur la Covid-19 dans le pays, le ministre de la Santé publique, le Professeur Jean Louis Hanitra la Rakotovao, a indiqué que la lutte contre cette maladie continue. « Nous sommes encore dans le combat actuellement. Nous nous assurons de veiller et de contrôler à tout moment la maladie », a-t-il indiqué, lors de la réception de médicaments livrés par Salama au ministère de la Santé publique, hier. Sur cette lancée, le ministre a indiqué que la prise en charge au niveau des centres, des hôpitaux continue.

« Dans cette lutte, tant qu'on existe un cas actif, le risque de propagation est encore là. Nous devons veiller au respect des gestes barrières », invite le Professeur. La veille sanitaire est maintenue. « Des responsables sont en mesure de contrôler l'évolution de la maladie. Nous possédons la méthode qu'on appelle communément modélisation ou encore une enquête. Il s'agit d'une étude pour savoir ce qui va se passer dans l'avenir. Nous constatons une baisse par rapport aux cas positifs. Nous avons effectué une approche syndromique pour ceux qui devront être traités à domicile. Nous attendons le résultat de l'enquête », enchaîne le ministre.

Pendant ce temps, la dotation de médicaments au niveau des centres et hôpitaux continue également. Hier, Salama a fait une dotation de médicaments d'une valeur de 52 millions d'ariary au ministère de la Santé publique. « Nous faisons le maximum afin de combler les besoins en matière de médicaments. Le prix des médicaments livrés par Salama varie et il y a des difficultés en matière d'approvisionnement de certains médicaments. La crise sanitaire impacte le délai de livraison des médicaments et les démarches notamment des fournisseurs à l'étranger sont bloquées à cause de la situation sanitaire. », indique Miejavola Rakotonarivo, directeur général de Salama.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X