Maroc: Drâa-Tafilalet - Satisfecit des agriculteurs face aux résultats de la campagne agricole

Errachidia — Plusieurs agriculteurs de la région de Drâa-Tafilalet ont exprimé leur grande satisfaction du déroulement de la campagne agricole actuelle qui augure de bons résultats en termes notamment de niveaux de la production de certaines filières.

Les professionnels du secteur agricole au niveau régional ont souligné que la campagne 2020-2021 est marquée par la hausse de la production de certaines filières, dont celles du palmier-dattier, de l'olivier et des céréales.

Ils ont exprimé leur souhait de voir d'autres filières bénéficier des eaux d'irrigation dont le volume a reculé à cause des faibles précipitations enregistrées dans la région de Drâa-Tafilalet au cours de cette saison.

A cet égard, Mohamed Bagbouti, agriculteur à Ksar Zouala, dans la commune d'Aoufous (province d'Errachidia), a indiqué que l'actuelle campagne agricole, qui est bonne, est marquée par une hausse de la production des palmiers dattiers.

Il a précisé, dans une déclaration à la MAP, que la plupart des superficies agricoles de cette commune ont fait l'objet des travaux agricoles habituels, ajoutant que les agriculteurs s'attendent dans l'avenir à une production plus importante par rapport aux années précédentes.

M. Bagbouti a fait observer que malgré la faible pluviométrie enregistrée depuis le début de la saison agricole, les superficies cultivées ont bénéficié des eaux d'irrigation attribuées de manière équitable sous la supervision d'une association locale.

Youssef Zaoauli, agriculteur également à la commune d'Aoufous, a rappelé que les agriculteurs irriguent leurs parcelles à travers le système en vigueur, mettant l'accent sur l'effet positif de l'irrigation de grandes superficies sur plusieurs cultures, en dépit des faibles précipitations.

Pour sa part, le chef du service de la production végétale à l'Office régional de mise en valeur agricole (ORMVA) du Tafilalet, Daoud Fanissi, a qualifié de "moyenne" la campagne agricole actuelle, ajoutant que la production de dattes qui dépend de l'irrigation localisée en goutte à goutte et traditionnelle est "très bonne".

Il a précisé, dans une déclaration à M24, chaîne d'information de la MAP, qua la production de dattes, au niveau du périmètre de compétence de l'ORMVA du Tafilalet, a atteint 62.600 tonnes, estimant que ce chiffre est appelé à augmenter durant les prochaines années, surtout avec le début attendu de la production des nouvelles fermes de palmiers dattiers créées ces dernières années.

Dans le même sens, il a rappelé que la production des dattes de la région de Drâa-Tafilalet a atteint plus de 128.000 tonnes.

Evoquant la filière de l'olivier, le responsable a fait savoir que sa production s'est établie à 27.000 tonnes au niveau du périmètre de compétence de l'ORMVA du Tafilalet, ajoutant que l'objectif est d'atteindre les 40.000 tonnes dans l'avenir.

Il a relevé, par ailleurs, que la production des pommes de la région de Drâa-Tafilalet, qui représente 60% de la production nationale, a atteint 400.000 tonnes durant l'année en cours, ce qui représente un record.

M. Fanissi a souligné que les productions de plusieurs filières de la région ont enregistré des records grâce à l'irrigation et ce, malgré les faibles précipitations accumulées.

Il a rappelé que les barrages de la région ont connu de faibles taux de remplissage, situation qui a empêché de programmer des lâchers d'eau, faisant savoir que la culture des céréales à Drâa-Tafilalet dépend de la petite et moyenne hydraulique, à travers les eaux des sources et des Khettaras, ainsi que le pompage des eaux souterraines, pour les exploitations disposant de puits.

Les précipitations enregistrées durant le mois de mars ont amélioré la situation des cultures dans la région de Drâa-Tafilalet, notamment dans les zones d'agriculture pluviale (zones bour).

Ces chutes de pluie ont favorisé une évolution positive de la saison agricole actuelle, ainsi que la régénération des pâturages.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X