Cote d'Ivoire: Justice française - "Adama Bictogo a gagné contre la société Soeximex (... ) Il n'existe aucune procédure à son encontre"

« M. Adama Bictogo a gagné contre la société Soeximex (...) Il n'existe aucune procédure à son encontre », rapporte un communiqué de son service de communication en date de ce vendredi 14 mai 2021.

Des articles récemment diffusés par la presse écrite et en ligne font état d'informations de nature à induire l'opinion publique en erreur.

Ces écrits, qui portent une grave atteinte à l'image et à l'honneur de M. Adama Bictogo, sont des reprises tronquées d'un article de l'hebdomadaire panafricain JEUNE AFRIQUE intitulé : "Affaire Bictogo-Soeximex : la guerre du cacao" (21 décembre 2016).

A l'époque, cet article avait déjà donné lieu à un droit de réponse également publié par JEUNE AFRIQUE le 16 janvier 2017.

M. Adama Bictogo reconnait avoir effectivement été en litige commercial avec la société Soeximex, avec laquelle son entreprise Côte d'Ivoire Fruits, avait noué des relations d'affaires entre 2004 et 2007 en vue d'exporter des fèves de cacao.

M. Adama Bictogo tient à apporter les précisions suivantes :

Ce litige, qui a été porté par la société Soeximex devant le tribunal commercial de Nanterre en date du 12 avril 2016, a donné lieu en faveur de Monsieur Bictogo à un jugement déboutant la société Soeximex;

La société Soeximex a formé contre ce jugement, un premier appel le 17 mai 2016, et a été déboutée par la cour d'appel de Versailles. Suite à une autre procédure initiée par la Soeximex le 5 septembre 2016, la Cour d'Appel de Versailles, par l'arrêt contradictoire n°29 du 30 janvier 2018 a déclaré "...irrecevable comme prescrite, la demande formée par la société Soeximex à l'encontre de M. Adama Bictogo...et condamne la société Soeximex aux dépens de première instance et d'appel" ;

La Cour de Cassation de Paris, saisie à nouveau par la Soeximex, à l'audience publique du 29 mai 2019, a définitivement clos ce dossier en confirmant le rejet de tous les chefs de demandes et condamné la société Soeximex ;

En résumé, M. Adama Bictogo a gagné contre la société Soeximex, l'intégralité des procès à travers toutes les décisions de justice rendues.

Au demeurant, il n'existe aucune procédure pénale pendante en France ni ailleurs à l'encontre de M. Adama Bictogo.

M. Adama Bictogo se réserve le droit d'assigner en Justice auprès des autorités compétentes, toute personne physique ou morale produisant et/ou relayant des informations à caractère diffamatoire et de nature à porter atteinte à son image.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X