Algérie: Béjaia - Distribution de plus de 3.000 logements au nouveau pôle d'Ighil-Ouzarif

Bejaia — Au total, 3016 logements de type location-vente ont été distribués, samedi, au nouveau pôle urbain d'Ighil-Ouzarif à Bejaia, au cours d'une cérémonie solennelle présidée par le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la Ville, Tarek Belaribi.

Ce lot fait partie d'un programme d'attribution de 6.100 unités en état d'achèvement, dont la répartition, selon les responsables de l'Agence nationale d'amélioration et de développement du logement (AADL), ne saurait aller au-delà du mois de septembre.

Le site qui, avant le mois de mars dernier faisait office d'un "véritable bourbier", a changé totalement de visage, prenant un look pour le moins chatoyant, avec la réalisation des routes, la pose de candélabres pour l'éclairage public, le gazon et l'aménagement des placettes publiques.

Désormais, la nouvelle-ville, qui réunit plus de 16.000 logements, tous en voie d'achèvement, a pris le look qui lui sied et semble parée pour accueillir tous ses futurs résidents dont le nombre prévisionnel, à terme, est estimé à pas moins de 80.000 habitants.

L'occasion de cette cérémonie a permis au ministre de constater de visu, les progrès qui y sont réalisés en l'espace de quelques semaines, notamment depuis le séisme du 18 mars dernier et qui, en fin de compte, a été une réelle opportunité pour les différents acteurs impliqués dans sa réalisation, d'y mettre le paquet et aller vite dans l'opération de relogement des sinistrés de la ville de Bejaia.

En concertation soutenue, les ministères de l'habitat, de l'énergie et des ressources en eau, ont rapidement apporté leur contribution collective pour donner vie à ce pôle qui pendant des années a continué à achopper sur des contraintes diverses au point où beaucoup ont douté de son aboutissement.

Il s'agit notamment de contraintes liées, notamment, au relief difficile et montagneux du site et à son financement ainsi que celles inhérentes au foncier et à la libération des assiettes constructibles.

Désormais, c'est une réalité concrète et les premiers habitants ont déjà un pied sur le site et ont inauguré leur habitation après qu'elle leur fût désignée. Et ce n'est pas sans bonheur, voire dans une profonde émotion, qu'ils ont pris possession de leurs actes et de leurs clés.

Se montrant rassurant, le ministre a fait cas de la réalisation d'un programme en cours de 31.000 logements, dont la livraison est de nature à soulager un grand nombre de familles en attente, car la wilaya de Bejaia dans son ensemble, n'a pas livré de grands programmes de logements, a-t-il noté, soulignant la volonté des pouvoirs publics d'en rattraper localement les retards.

A ce titre, le ministre, joignant l'acte à la parole, a procédé à la pose de la première pierre pour la construction de 2798 logements sur un autre site, celui de Sid-Bouderham, à la sortie ouest de Bejaia, où siège déjà un chantier de réalisation de 9.000 autres unités de type location-vente et LPA.

A terme, ce site sera paré pour accueillir quelque 45.000 habitants et pas moins de 25 équipements publics. Autant dire un 2eme pôle urbain, dont la livraison est à même, non seulement de désengorger la ville de Bejaia arrivée à saturation, mais aussi d'offrir des cadres d'habitation dignes et vivables à ses populations.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X