Sénégal: Mbour - Korit2 2021 - L'imam Ratib contre les dérives des politiciens et la déperdition engendrée par les chaines de télévisions et les réseaux sociaux

La Korité 2021 a été célébrée à Mbour sous le timbre de la demande de l'imam ratib au respect des biens publics et de la considération pour son prochain. En ce sens, l'imam ratib Ibrahima Faye, après avoir dirigé la prière des deux rakats, est revenu dans son sermon sur les événements de mars 2021, avec un cortège macabre et des dégâts matériels incalculables, occasionnant des pertes énormes à d'honnêtes citoyens.

A l'en croire, ces fait ont dénoté des situations inédites montrant le malaise profond dans lequel le Sénégal est plongé. Selon lui, l'éducation sur le droit chemin commence par amener les enfants à épouser la voie de l'Islam, leur salut.

A l'en croire, un enfant non préparé au respect et à la discipline, ne respectant pas ses propres parents, ne le fera pas pour d'autres. Par conséquent, l'imam ratib a pris pour cible, les politiciens utilisant les masses lors des joutes électorales à travers des promesses mirobolantes. Selon lui, les campagnes électorales sont assez expressives de qui ils sont, en ne disant pas la vérité. Selon lui, les politiciens invitant les citoyens à la casse des biens d'autrui n'aiment pas le pays et n'ont encore rien fait pour eux.

L'imam ratib Ibrahima Faye s'est ému des réseaux sociaux par leur niveau de dangerosité dans la vie politique, économique, sociale et culturelle. Sur ce, il a mis en avant la responsabilité des pères de famille face à de pareilles dérives. Ses remarques vont aussi à l'encontre des chaînes de télévision livrant des programmes et invites inqualifiables à travers leurs plateaux.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X