Sénégal: Elections locales du 23 janvier 2022 - Mic mac autour de la caution et du montant

Sitôt la date des élections départementales et communales arrêtée par un décret présidentiel pour le 23 janvier prochain, la caution pour la participation à ce scrutin ainsi son montant font l'objet d'informations contradictoires entre une partie de la presse et le ministère de l'Intérieur. Lequel a tenu hier, dimanche, à nier la véracité de toute information ayant trait à la caution aux locales de janvier 2022 de même que son montant avancé de 10 millions.

Le ministère de l'Intérieur et de la Sécurité publique, par la voix de son responsable de la communication, a en effet démenti l'information qui circulait dans certains médias et faisant état de la fixation du montant de la caution pour les élections locales de 2022 à 10 millions de francs Cfa.

Dans une note relayée par la presse gouvernementale, Maham Ka du ministère de l'Intérieur déclarera : « J'ai noté, depuis un moment, la circulation d'informations faisant état d'un supposé communiqué du Ministère de l'Intérieur relatif à la fixation du montant de la caution des prochaines élections ».

Et de préciser que « cette information est totalement fausse ». Parlà, le responsable de la communication du ministère en question réfutait toute allégation informant les candidats aux mairies, conseils départementaux et autres futurs postes d'élus locaux sur une prétendue fixation de la caution en question.

Et Maham Ka d'indiquer dans la foulée qu'à cet effet, « le moment opportun, ce sont les canaux de communication officiels du Ministère, dont celui-ci, qui seront utilisés». Pour rappel, ce vendredi, il a été relayé dans certains organes de presse surtout ceux en ligne que le montant de la caution pour les élections locales du 23 janvier 2022 s'élevait à 10 millions de FCFA.

Selon ces médias, l'information émanait d'un communiqué du ministère de l'Intérieur et de la sécurité publique.

Dans le dit texte des services du ministre Félix Antoine Diome, il aurait été ainsi noté qu' : « En application des articles L.243 et L279 du Code électoral, le montant de la caution en vue de la participation aux élections départementales, d'une part, et aux élections municipales, d'autres part, est fixé à dix(10) millions (10 000 000) de francs CFA, pour chaque type d'élection et par chaque liste quel que soit le nombre de départements ou de commune où la liste de candidats se présente ».

Le communiqué du ministère de l'Intérieur et de la sécurité publique maître d'œuvre des élections au Sénégal, aurait indiqué également que « cette somme est à verser à la Caisse des dépôts et consignations(CDC) par le mandataire au nom d'un parti politique légalement constitué, d'une coalition de partis politiques légalement constitués ou d'une entité regroupant des personnes indépendantes ».

Autant de choses que réfute le ministère de l'Intérieur qui a tenu à faire savoir qu'il n'est émetteur d'un quelconque communiqué à ca sujet. Pour rappel, les élections locales qui devaient initialement être organisées le 1er décembre 219, ont été fixées, après de multiples reports au 23 janvier 2022. La mesure a été prise par le président de la République, Macky Sall, par décret n°2021-562 du 10 mai 2021.

Lors des dernières élections locales de 2014, la coalition au pouvoir Benno Bokk Yaakaar a remporté plus de la moitié des localités, mais la mouvance présidentielle a perdu la capitale Dakar et des grandes villes de l'intérieur dont Thiès (à 70km à l'est de Dakar) et Ziguinchor (sudouest).

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X