Sénégal: Solidarité pour la fête de Korité - Le guide de la communauté chiite du pays soulage les démunis

La fête de Korité, c'est trois jours pour le responsable de la communauté chiite du Sénégal. Et pour donner l'occasion aux moins nantis de profiter de ces jours et oublier leurs conditions pendant la fête marquant la fin du ramadan, le président de l'Institut Mozdahir International a procédé à la distribution de viande aux populations des localités environnantes du nouveau siège de son ONG.

Ainsi, une trentaine de moutons ont été immolés et distribués par le Cherif Mohammed Aly Aïdara.

Un geste qui s'inscrit dans le cadre de la solidarité agissante musulmane pour donner à ces « coreligionnaires » les moyens de bien profiter de ces « trois jours de la fête de la Korité ». Une action qui est perpétuée depuis plus de vingt ans selon Cherif Mohammed Aly Aïdara, guide de la communauté chiite sénégalaise. « On a l'habitude de le faire le jour de l'Eid, pour le Ramadan comme pour la Tabaski, on essaye d'avoir le maximum possible de moutons, de bœufs et même de chameaux pour pouvoir aider les familles démunies, les rendre un peu heureuses pendant les jours de fête», a dit le guide religieux. Des populations démunies de l'intérieur ont également bénéficié de ce soutien par l'intermédiaire des représentations de la communauté chiite installées dans différentes régions, notamment Kolda, Vélingara, Fatick, Dahra Djolof, Louga, et Kaolack. « Les gestes que je fais ici, les représentants dans ces différentes régions le font», a dit le président de l'Institut Mozdahir International, qui ajoute que « ces dons viennent de mes disciples et 80% proviennent d'un pays comme le Koweït et les pays du Golfe ».

Un geste salué par les récipiendaires qui se disent victimes des effets de la crise sanitaire mondiale car « Ce geste vient à son heure parce que vu le contexte de la pandémie qu'on vit. Parce qu'aujourd'hui beaucoup de gens sont dans l'informel et la pandémie a beaucoup touché le secteur ... Vraiment, ça vient à point nommé», a témoigné l'un d'eux Sanou Ngom. Ce dernier lance un appel à une solidarité discrète : « D'ailleurs, je demande aux autres responsables de suivre l'exemple de Chérif, d'aider les gens démunis et de manière discrète», a-t-il dit.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X