Sénégal: Bande de Gaza - Dakar lance un appel à la retenue

Les violences notées ces derniers temps ci au Proche orient, particulièrement dans la bande de Gaza avec l'intervention musclée et mortelle des soldats israéliens contre des populations civiles palestiniennes a poussé le gouvernement sénégalais à sortir de sa réserve.

Dans un communiqué reçu jeudi du le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur, le Sénégal condamne le recours à la violence dans les territoires palestiniens d'Israël et appelle les protagonistes à la « retenue » et à la « désescalade ».

Dans le texte officiel ; il est ainsi relevé que « Le gouvernement du Sénégal condamne le recours à la violence sous toutes ses formes et appelle à la retenue et à la désescalade ». Qui plus est, note la source, le gouvernement de la République du Sénégal se dit « gravement préoccupé par la situation qui prévaut dans les territoires palestiniens et en Israël ».

Dans la même foulée, le ministère des Affaires étrangères affirme qu' «en sa qualité de président du Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, le Sénégal réitère son attachement à l'avènement d'un Etat palestinien viable, coexistant avec l'Etat d'Israël, chacun à l'intérieur de frontières sûres et internationalement reconnues ».

Pour rappel, des heurts ont éclaté depuis plusieurs jours dans la bande de Gaza, entre l'armée israélienne et le mouvement islamiste palestinien Hamas. Ils ont fait une centaine de morts et plusieurs centaines de blessés, selon des médias internationaux.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X