Sénégal: Mise en œuvre effective de la convention état-employeurs - Macky Sall exige du fast track

La question de l'emploi des jeunes est toujours au cœur des préoccupations du pouvoir en place. C'est en ce sens que le chef de l'Etat Macky Sall a préconisé mercredi, en Conseil des ministres, une « large concertation » en vue de la mise en œuvre effective de « la nouvelle doctrine » de la convention Etat-employeurs, qui doit favoriser la création d'au moins 20.000 emplois.

Pour autant, le président de la République a demandé aux ministres chargés de l'Emploi, du Travail, des Finances et de l'Economie d' « organiser, dans les meilleurs délais, une large concertation avec le secteur privé, afin d'opérationnaliser la nouvelle doctrine de la convention Etat-employeurs ». Cette convention va permettre de créer « 20.000 emplois aidés au moins », selon le communiqué du Conseil des ministres.

Dans la foulée de la célébration de la Fête internationale du travail, le 1er mai, Macky Sall avait appelé les ministres chargés de l'Emploi, du Travail, des Finances et de l'Economie à actualiser, de concert avec le secteur privé, la convention Etat-employeurs, à la lumière des orientations relatives à l'emploi des jeunes. Pour rappel, lors du conseil présidentiel sur l'emploi des jeunes, en avril dernier, Macky Sall avait annoncé que le budget de la convention Etat-employeurs allait passer de 1 milliard de francs CFA à 15 milliards par an. Le montant de ce budget pour l'année en cours est de 9,6 milliards francs CFA.

Le chef de l'Etat a profité également du Conseil des ministres pour revenir sur le lancement effectif des opérations de recrutement, les formations et les financements prévus dans le cadre du Programme d'urgence pour l'insertion socioéconomique et l'emploi des jeunes. Macky Sall a demandé ainsi au ministre de l'Emploi, de la Formation professionnelle, de l'Apprentissage et de l'Insertion d' « accélérer l'installation, sous la direction des préfets, des pôles emploi-entrepreneuriat dans les départements ».

L'objectif poursuivi est d' « asseoir le dispositif intégré d'accueil, d'orientation, d'accompagnement et de financement des jeunes, avec une forte implication des maires et des associations de jeunes ».

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X