Afrique: Le Conseil de sécurité tient une réunion sur la situation au Proche Orient

Le Conseil de sécurité de l’ONU (archives). Photo ONU/Eskinder Debebe

Nations — Unies (New York) - Le Conseil de sécurité des Nations-Unies a entamé dimanche une réunion pour débattre de la situation au Proche Orient avec l'espoir de mettre fin à l'intense escalade de violences dans la région.

Cette réunion virtuelle du Conseil de sécurité se tient avec la participation notamment du Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, et du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tor Wennesland, ainsi que du ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al Maliki.

Elle intervient alors que ce nouveau cycle de violences se poursuit depuis plusieurs jours, notamment dans les territoires palestiniens occupés en Cisjordanie et à Gaza, ainsi qu'à Al Qods-Est.

Au moins 149 personnes sont mortes à Gaza et 10 autres en Israël depuis le début de cette escalade lundi dernier, dont 41 enfants palestiniens et deux enfants israéliens.

Dans un communiqué diffusé par son porte-parole samedi, le secrétaire général des Nations unies s'est dit "consterné" par le nombre croissant de victimes civiles.

"Le Secrétaire général rappelle à toutes les parties que tout ciblage indiscriminé de structures civiles et médiatiques viole le droit international et doit être évité à tout prix", a indiqué le porte-parole du SG de l'ONU, Stéphane Dujarric, après que des frappes israéliennes ont ciblé également des bâtiments abritant des médias internationaux à Gaza.

A La Une: Afrique

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X