Afrique du Nord: Des orpailleurs entrés en territoire algérien - Un mort et un blessé

Nouakchott — Un communiqué des ministères des affaires étrangères, de la défense et de l'intérieur indique que le Gouvernement mauritanien vient de recevoir des informations sur un incident survenu, très tôt, dimanche matin à la frontière mauritano- algérienne, côté algérien faisant que certains orpailleurs en véhicules 4 X 4 ont traversé la frontière en direction de l'Algérie. L'armée algérienne, après sommation, a immobilisé quatre de ces véhicules causant deux blessés dont l'un succombera à ses blessures par la suite, les deux autres sont rentrés en Mauritanie.

Voici le texte de ce communiqué conjoint:

"Le Gouvernement mauritanien vient de recevoir des informations sur un incident survenu, très tôt, ce matin à la frontière Mauritano-Algérienne, côté algérien.

Selon les informations confirmées de plusieurs sources sécuritaires, certains de nos citoyens orpailleurs utilisant six véhicules tout terrain ont traversé la frontière pénétrant en territoire algérien.

Dans le cadre de ses opérations de sécurisation de ses frontières, l'armée Algérienne a exécuté des tirs de sommation en direction de ces six véhicules. Les véhicules ayant continué leur progression, il s'en est suivi des tirs visant à les immobiliser. Immédiatement quatre véhicules ont pu être immobilisés et les deux autres ont rebroussé leur chemin vers la Mauritanie. A côté des véhicules immobilisés, il a été retrouvé, sur place, trois personnes dont deux blessés. L'une d'entre elles a succombé à ses blessures et la seconde est sous traitement en territoire algérien et ses jours ne semblent pas en danger. Qu'Allah accueille le citoyen décédé en Son Saint Paradis et veille au prompt rétablissement du blessé. La troisième personne est sortie indemne et sera remise après-demain au Commandant de la deuxième Région Militaire en marge d'une rencontre entre les autorités militaires de la zone.

Nos forces armées et de sécurité, en coordination avec les forces de sécurité algériennes, continueront à assurer sécurité et quiétude à nos populations.

Le Gouvernement saisit cette occasion pour rappeler à tous nos compatriotes l'exigence d'éviter ces zones frontalières, souvent zones militaires sensibles, et surtout de tout faire pour rester dans le périmètre du territoire national".

Plus de: ANI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X