Maroc: Inauguration à Kénitra du club équestre de la Sûreté Nationale

Kenitra — Le club équestre de la Direction générale de la Sûreté Nationale (DGSN) à Kénitra a été officiellement inauguré, dimanche, à l'occasion de la commémoration du 65ème anniversaire de la création de la Sûreté Nationale.

L'inauguration de ce nouvel édifice, qui traduit la volonté de la DGSN d'intégrer le cheval dans l'action policière en renforçant et en développant les compétences professionnelles de ses cavaliers, s'est déroulée en présence du Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, M. Abdellatif Hammouchi, qui était accompagné des directeurs centraux de la DGSN et de la DGST et de l'ensemble des préfets des régions du Royaume.

S'étendant sur une superficie globale de 10 hectares à proximité de l'Institut Royal de Police à Kénitra, le club équestre de la Sûreté Nationale permettra aux cavaliers de la DGSN de mener à bien les missions policières quotidiennes qui leur sont dévolues, notamment celles se rapportant aux patrouilles montées, aux interventions dans les espaces d'accès difficile et sur les plages, et à la participation aux grands services d'ordre tels que les manifestations sportives et les grands événements accueillant un public très important en nombre.

Sa mise en place et son ouverture pour l'organisation de manifestations sportives contribuera également à la consolidation de l'implication effective de la DGSN dans le développement et l'amélioration de la pratique du sport équestre comme patrimoine ancestral, marquée par de nombreux prix remportés par les cavaliers de la Sûreté Nationale dans le cadre de compétitions nationales et internationales.

Organisée dans le strict respect des mesures sanitaires, l'événement, qui a démarré par la cérémonie de levée du drapeau national au rythme de l'hymne national, a été agrémenté par une série de prestations des cavaliers qui ont animé l'arène en reproduisant différents numéros de saut d'obstacles, d'acrobaties et de voltige équestre.

A cette occasion, M. Hammouchi a effectué une visite dans les différentes dépendances du club équestre de la Sûreté Nationale, dont une unité de formation, une tribune VIP, un complexe administratif, un manège couvert, une clinique vétérinaire, une écurie de 104 boxes individuels, une carrière équestre de 7000 m2, des espaces d'hébergement et de détente, ainsi qu'un atelier de sellerie et de maréchalerie.

Le directeur général de la sûreté nationale a ensuite signé le livre d'or du musée retraçant l'histoire équestre au sein de la DGSN pour témoigner de l'événement d'inauguration du club.

Depuis 2015, la DGSN s'est inscrite dans une dynamique exceptionnelle visant la modernisation, le développement et l'amélioration des prestations fournies au public, dont l'un de ses piliers fondamentaux, est le renouvellement et la modernisation des infrastructures et des outils de travail, conformément aux normes et standards internationaux en la matière.

Ces efforts considérables ont été concluants et couronnés par l'inauguration d'une nouvelle génération d'édifices sécuritaires alliant les spécificités architecturales marocaines aux normes de sécurité et d'accès des citoyens.

C'est ainsi que la DGSN a lancé une série de projets de construction d'infrastructures sécuritaires labellisées par une touche architecturale authentique, notamment le nouveau siège de la DGSN en cours de construction à Rabat, ainsi que le club équestre de la Sûreté Nationale à Kénitra et les sièges de la Brigade Nationale de la Police Judiciaire et du Laboratoire de la Police Scientifique et Technique à Casablanca, dont l'inauguration officielle a coïncidé avec la commémoration du 65ème anniversaire de la création de la Sûreté Nationale.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X