Maroc: Le Laboratoire de Police Scientifique et Technique de Casablanca, un important jalon de modernisation de la DGSN

Casablanca — Le Laboratoire de Police Scientifique et Technique de Casablanca (LPST), inauguré dimanche par le Directeur Général de la Sûreté Nationale, Abdellatif Hammouchi, à l'occasion de la commémoration du 65è anniversaire de la création de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), constitue un important jalon de modernisation de cette institution.

Le nouveau Laboratoire de Police Scientifique et Technique de Casablanca est un édifice ultramoderne, répondant aux normes architecturales et aux exigences les plus strictes en matière de sécurité, d'hygiène et de protection de l'environnement. Construit sur une superficie de 8.600 m2 répartie en six niveaux, en plus du sous-sol, le LPST a été conçu de manière à augmenter la capacité de traitement et à satisfaire les sollicitations d'expertise sans cesse grandissantes.

Le Laboratoire englobe plusieurs spécialités, permettant la réalisation de différentes expertises scientifiques et techniques dans le cadre légal, à savoir l'identification par les empreintes génétiques, la biologie, la chimie, la physique, l'informatique, ainsi que l'étude des documents et des écritures. Il dispose également d'entités chargées de la sécurité des systèmes d'information, de la maintenance et de l'assurance qualité.

Le nouveau laboratoire comprend également une salle de préservation des pièces à conviction, une nouvelle structure hautement sécurisée, permettant de veiller à l'intégrité et la traçabilité des scellés arrivant au laboratoire pour expertise.

Il dispose également d'une pièce dédiée à l'accueil du public convoqué pour effectuer les prélèvements requis. Chaque unité scientifique dispose d'une salle de préparation d'échantillons, aménagée dans les règles de l'art, selon un circuit bien établi avec un système de renouvellement et de traitement de l'air, ainsi que des salles d'expertises disposant d'une nouvelle génération de matériel à la fine pointe de la technologie dans le domaine des sciences légales, tel que des chaînes automatisées d'extraction d'ADN, un système de séquençage de l'ADN, un microscope électronique à balayage permettant un grossissement de 300.000 fois, autant d'instruments permettant l'expertise de tous types de traces et indices.

Le personnel exerçant dans le Laboratoire, qui est composé de scientifiques, tous des policiers diplômés en chimie, biologie, physique et informatique, vient d'être renforcé par le recrutement de nouveaux profils pointus.

Le nouveau Laboratoire de Police Scientifique et Technique traduit la volonté ferme de la DGSN et son attachement au développement et à la modernisation de ses outils de travail, pour l'amélioration de la qualité de ses prestations en tant que service public, conformément aux Hautes Directives Royales.

La Police scientifique et technique est un acteur clé de l'enquête criminelle et un des outils d'accès à un procès équitable, principe garanti par la Constitution du Royaume du Maroc, grâce à la preuve matérielle irréfutable et crédible, qui peut servir pour innocenter ou incriminer une personne.

Bien consciente de l'importance de la protection de l'intégrité de la preuve et de la traçabilité des pièces à conviction, la DGSN a inscrit le développement de la police scientifique dans les priorités de sa stratégie d'action et n'a cessé de moderniser ses structures scientifiques et renforcer les compétences policières y exerçant, en conformité avec les normes internationales et standards scientifiques d'assurance qualité en vigueur.

Ces efforts considérables ont été couronnés par l'accréditation du laboratoire de police scientifique, pour la troisième année consécutive, à la norme ISO/IEC 17025 et par la construction d'un nouveau laboratoire ultramoderne, répondant aux normes internationales régissant les laboratoires exerçant dans le domaine légal.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X