Sénégal: Soutien à la Palestine - Noo Lank appelle les Sénégalais à la marche de vendredi prochain

Le Conseil de sécurité de l’ONU (archives). Photo ONU/Eskinder Debebe

« L'Etat du Sénégal doit fermement condamner l'agression israélienne et envisager de fermer l'ambassade de ce pays en guise de protestation ». L'invitation est du collectif Noo Lank qui réagit ainsi à la vague des violences déclenchées par l'État hébreux contre les Palestiniens.

« Noo lank appelle les Sénégalais à se joindre à la marche prévue ce vendredi pour soutenir la Palestine, exiger la fin de l'agression israélienne et de son régime d'apartheid et d'occupation. Noo lank appelle à une manifestation des Sénégalais contre Israël, un État criminel doublé d'un régime d'apartheid, dont les bombardements de son armée contre des civils, sans aucune mesure, ni discrimination ni précaution exigées par les conventions internationales, sont des crimes contre l'humanité » souligne cette organisation dans une déclaration reçue.

Dénonçant l'occupation de la Palestine, elle appelle l'État du Sénégal à » plus de fermeté et de clarté dans sa position. Il doit fermement condamner l'agression israélienne et envisager de fermer l'ambassade de ce pays en guise de protestation. Le Sénégal qui se targue d'une position privilégiée dans la ummah, ne peut pas rester insensible et garder la tête baissée comme tant d'autres pays marqués par la peur de se voir sanctionnés ».

Joignant l'acte à la parole, Noo lank appelle les Sénégalais » à se joindre à la marche prévue ce vendredi 21 pour soutenir la Palestine, exiger la fin de l'agression israélienne et de son régime d'apartheid et d'occupation ».

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X