Togo: Une trahison ?

17 Mai 2021

Les anciens camarades de lutte du Collectif des 14 reprochent au leader des Forces démocratiques de la république (FDR, opposition) Paul Dodji Apévon de trahir le sens du combat politique mené depuis des années par l'opposition.

Son erreur ?

Avoir accepté de siéger au sein du cadre de concertation (CNAP) initié par le gouvernement pour préparer les prochaines élections régionales. Il n'est pas le seul opposant à avoir répondu favorablement. Jean-Pierre Fabre (ANC) participe également aux travaux.

'Voir M. Apévon scotché à ce dialogue, alors même qu'il sait que cela ne donnera rien, c'est curieux', a déclaré lundi au micro d'une radio privée Gabriel Sassouvi Dossey-Anyron, membre de la DMK, un groupement d'opposants.

Les relations au sein de l'opposition togolaise n'ont jamais été un long fleuve tranquille.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X