Afrique de l'Ouest: Nouakchott - Concertation sur la démographie, la paix et la sécurité au Sahel

Nouakchott — Les travaux d'un atelier de concertation nationale sur la démographie, la paix et la sécurité au Sahel, ont débuté, lundi à Nouakchott.

Organisé par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA, avec la collaboration du ministère des Affaires économiques et de la Promotion des Secteurs productifs, l'atelier a pour but de présenter les résultats de la monographie réalisée par l'UNFPA et recueillir des recommandations.

Tout au long de la journée du 17 mai, acteurs de la société civile, représentants de l'administration et partenaires techniques et financiers se pencheront sur les résultats de l'étude effectuée en 2020 par le bureau Afrique de l'Ouest de l'UNFPA.

Au sortir de l'atelier, les recommandations de la Mauritanie, à l'instar de celles du Niger, du Burkina et du Mali seront insérées aux travaux du forum régional, qui se déroulera à Bamako courant mai.

Selon les organisateurs, la rencontre aura pour but de mobiliser la communauté internationale autour de la problématique de la démographie.

Dans un mot prononcé par la circonstance, le secrétaire général du ministère des Affaires économiques, de la Promotion des Secteurs productifs, M. Mohamed El Moustapha Ould Abdi Ould Jiyid, a indiqué que la démographie constitue un défi important pour la Mauritanie.

«En dépit des indicateurs qui montrent une avancée notable dans la fourniture de services de base, des efforts supplémentaires sont nécessaires pour favoriser le développement durable», a-t-il noté.

M. Juyed a, également, souligné que la mise en œuvre du programme Taahoudati concoure au renfoncement de l'employabilité, du capital humain et de la croissance, en autres.

Le Secrétaire général a souligné que les autorités travaillent d'arrache-pied pour la mise en œuvre des politiques sectorielles ambitieuses et efficaces.

«Les défis soulevés par la démographie sont également pris en compte dans la Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité Partagée (SCAPP)», a-t-il conclu.

De son côté, le représentant résident de l'UNFPA en Mauritanie, M. Saidou Kaboré, a estimé que c'est la recrudescence des conflits violents en Afrique subsaharienne qui a amené les chercheurs et les responsables politiques à s'interroger sur les corrélations entre démographie, sécurité et paix.

Pour lui, il est nécessaire de se tourner vers des approches exhaustives, en prenant en compte la dimension démographique.

M. Kabouré a, encore, attiré l'attention sur le fait que les projections démographiques indiquent que la population mauritanienne atteindra 5,22 millions d'habitants d'ici 2030.

«Il faut donc, poursuit-il, que les pouvoirs publics puissent anticiper une demande sociale forte, notamment en matière de santé, d'éducation et d'emploi», a-t-l noté.

Abondant sur le sujet, M. Baba Ould Boumeiss, consultant de l'UNFPA soutient que les résultats de l'étude montrent que la population mauritanienne est essentiellement jeune avec un âge médian de 17 ans chez les hommes et 18 ans chez les femmes, et que cette frange de la population a des besoins spécifiques.

Il a par, ailleurs, considéré qu'il serait opportun de miser sur la création de la richesse, afin de résorber le chômage et l'accès aux services de base.

A noter que la non satisfaction des besoins élémentaires, sont recensés parmi les sources de tensions et d'instabilité constatées dans la région du Sahel.

Plus de: ANI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X