Sénégal: UGB / An 3 du décès de feu Mouhamadou Fallou Sène tué le 15 mai 2018 - Les étudiants demandent toujours justice

Les étudiants de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis ont organisé avant-hier, samedi 15 Mai, un récital de Coran en hommage à la mémoire de l'étudiant Mouhamadou Fallou Sène tué par balle le 15 Mai 2018 lors d'affrontements entre étudiants et forces de l'ordre. Aujourd'hui, trois ans après, les étudiants de l'UGB continuent de réclamer justice pour leur camarade. La Coordination des étudiants de Saint-Louis a sorti le même jour un communiqué dans ce sens pour fustiger la léthargie notée dans ce dossier et condamner le mutisme des autorités.

L es étudiants de l'Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis ne sont pas prêts du tout d'oublier leur défunt camarade Mouhamadou Fallou Sène, tué par balle le 15 Mai 2018 au sein du campus social de ce temple du savoir. Trois ans après, jour pour jour, ces étudiants de Sanar continuent toujours de réclamer justice pour leur regretté camarade "tombé pour la cause de l'étudiant".

Dans son communiqué sorti dans la matinée d'avant-hier, samedi 15 Mai, la Coordination des étudiants de Saint-Louis y a réitéré ses condoléances attristées à la famille du défunt ainsi qu'à toute la communauté estudiantine du Sénégal en général et de l'UGB de Saint-Louis en particulier. Ses membres en ont profité aussi pour attirer l'attention de l'opinion nationale et internationale sur " l'attitude feinte" et le manque de sérieux observé à l'endroit des autorités judiciaires en charge du dossier de leur défunt camarade.

En effet, après trois ans de revendications pour que lumière soit faite sur ce qu'ils qualifient de "crime macabre et odieux" et que sanction soit à la hauteur de l'affront, ces étudiants de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis se disent être au regret de constater aucune avancée dans ce dossier. "Nous dénonçons une léthargie de la part de la justice et fustigeons cette indifférence tout en condamnant le mutisme complice des autorités compétentes impliquées de près ou de loin dans ce dossier. Nous les appelons au sens de la responsabilité afin que les coupables de ce "crime atroce et impardonnable soient identifiés et sanctionnés", a fait savoir le Président de Séance de la Coordination des étudiants de Saint-Louis dans le communiqué.

Pour sa part également, la Commission Sociale de l'UGB de Saint-Louis a organisé son traditionnel récital de Coran pour le repos de l'âme de l'étudiant Mouhamadou Fallou Sène.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X