Sénégal: Kaolack / Dénonciation de la gestion de la filière arachide - Un groupe d'opérateurs appelle au calme

Face aux contre-performances et autres manquements dénoncés par certaines organisations paysannes comme "Aaron Sunu Pommes" ou le Réseau des professionnels du secteur de Touba (Rasiat), la nouvelle convergence des "opérateurs et stockeurs privés » de Kaolack a appelé au calme. C'était au cours de leur dernière rencontre d'informations convoquée par El Hadji Ibrahima Dieng, sa tête de file.

Pour cette entité favorable à la nouvelle politique arachidière, il n'est pas de la commodité des choses que des organisations comme celles déjà citées se permettent de débattre sur des questions pour lesquelles elles n'ont jamais cherché à trouver les solutions pour les résoudre. Autrement dit, se rapprocher régulièrement de la plupart des niches de compétences du pays et soumettre leurs propositions afin de contribuer positivement au renforcement technique et organisationnel de la filière. Comme cela est d'ailleurs recommandé pendant ces ultimes moments de distribution des semences où l'expertise de tout un chacun parmi les professionnels du secteur est souhaité.

Pour les compagnons de Baye Dieng, " bon nombre d'organisations paysannes se sont vu retirer certains intérêts illicites et s'ouvrent aujourd'hui à une campagne de dénonciation arbitraire. Certaines qui bénéficiaient des milliers de tonnes pour la tuilerie ou des milliers de tonnes sans aucune raison n'ont plus ce privilège.

Et leur campagne de dénigrement est projetée souvent en direction du Ministre Moussa Baldé, souvent à l'endroit des opérateurs privés et stockeurs qui sont toujours considérés comme de potentiels concurrents du marché ». Mais quelle que soit l'issue finalement de cette situation relativement confuse, cette nouvelle entité d'opérateurs privés précise son intention de combattre ces interminables chantages et toutes les formes d'impairs, empiétant la bonne marche de la filière et le travail des décideurs.

Cette démarche comme le fait d'imprimer dans leur calendrier va débuter dès cette période de mise en place des semences. Moment dans lequel les opérateurs privés comptent soutenir autant les producteurs du pays, le ministère de l'Agriculture et de l'équipement rural que les milliers de ménages devant profiter de ces produits à démultiplication.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X