Cameroun: Derniers honneurs pour Pokossy-Doumbe

Les obsèques de l'ancien délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala ont eu lieu vendredi dernier en présence du ministre, directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, représentant du chef de l'Etat.

Joseph Dipita Pokossy-Doumbe, arraché à l'affection des siens le 28 avril dernier à 89 ans, repose désormais « sous l'acacia », du nom du cimetière familial. Avant d'être inhumé dans sa vaste concession à Bangué, dans l'arrondissement de Douala V, l'illustre disparu a eu droit à l'hommage de la nation. Pour la circonstance, le président de la République a dépêché le ministre, directeur du Cabinet civil, Samuel Mvondo Ayolo, à Douala.

Il a ainsi pu suivre tour à tour les enfants, et la veuve, parler de « papa», de « l'époux attentionné » lors de la phase des témoignages. Saluant la grande classe et l'élégance ou évoquant des sobriquets maison : «Poko la classe », « Dipit », la famille a rendu hommage à celui qui faisait office de refuge pour sa descendance mais que les Camerounais ordinaires ne connaissaient que soussa casquette d'homme public.Et en cette qualité, l'œuvre de Joseph Dipita Pokossy-Doumbe n'aura laissé personne indifférent.

De la lecture du message de condoléances du chef de l'Etat à Elise Pokossy-Doumbe, la veuve, par ailleurs député à l'Assemblée nationale, on retiendra que Pokossy-Doumbe appartenait aux premières générations de Camerounais qui sont allés se former à l'étranger et qu'il avait fait le choix, comme d'autres, de rentrer mettre ses compétences au service de son pays.C'est certainement l'engagement politique de ce pharmacien qui lui a valu vendredi dernier la reconnaissance de la nation. Le représentant du chef de l'Etat aux obsèques traduira cette reconnaissance par deux actes forts. Dépôt de la gerbe de fleurs du couple présidentiel et juste avant l'inhumation, la décoration.

Entouré des parlementaires,des membres du gouvernement, du secrétaire général du Comité central du RDPC, Jean Nkuete et du gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, le ministre, directeur du Cabinet civil va élever Joseph Dipita Pokossy-Doumbeà la dignité de grand cordon du Mérite camerounais à titre posthume.Face à cette sollicitude des pouvoirs publics, la famille, par le truchement de son porte-parole, Jean Marie Doumbe, a exprimé sa gratitude au président de la République. Le fils de l'ancien délégué du gouvernement a aussi dit merci à tous ceux qui, nombreux, sont venus dire aurevoir au patriarche sawa. Les obsèques de Pokossy-Doumbe, malgré la sobriété et la discrétion voulues par le défunt, ont été courues. Les Camerounais sont venus de toutes parts pour saluer un bâtisseur, un pharmacien, un patron. L'ancien délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala(1989-1996) était aussi jusqu'à son décès, le président du Conseil d'administration des Aéroports du Cameroun (ADC).

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X