Cameroun: Initiative Education Plus - Le Minfi marque son soutien

Une audience accordée le 13 mai dernier à Yaoundé à Hind Jalal, Représente résidente d'Onu-Femme au Cameroun.

Hind Jalal, Représente résidente d'Onu-Femme au Cameroun a été reçue en audience le 13 mai dernier par le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze. Accompagnéed'une délégation constituée des autres membres des organisations du système des Nations unies, le chef de mission diplomatique est venue parler de l'initiative Education Plus au Minfi.

Cette initiative, a-t-elle expliqué au terme de l'audience, vise à utiliser l'éducation secondaire comme une porte d'entrée pour renforcer le potentiel des filles et les maintenir à l'école pour mieux les protéger de tous les dangers, y com-pris le VIH et les grossesses non désirées, les mariages précoces, etc. Après avoir pris connaissance de cette initiative, le Minfi a formulé des recommandations allant dans le sens de son amélioration afin qu'elle puisse atteindre les objectifs fixésà l'horizon 2030, a-t-on appris.

Bienplus, Louis Paul Motaze a rassuré l'équipe conduite par Hind Jalal quant aux allocations budgétaires qui vont être faites en matière d'investissement dans l'éducation. Aussi, a-t-il marqué son engagement dans le processus de budgétisation prenant en compte la question du genre quiintègre les besoins des filles et des garçons. Tout ceci étant des éléments que l'on retrouve dans la Stratégie nationale de développement 2020-2030 élaborée et mise en œuvre au Cameroun depuis le 1er janvier 2021, lesquels sont en adéquation avec les objectifs contenus dans l'agenda 2030 établi par les Etats membres des Nations unies.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X