Cameroun: Chantier du Barrage de Nachtigal - Des avancées au milieu des remous

Il y a quelques jours, des informations faisant état du démantèlement d'un réseau de salariés fictifs sur le chantier de l'aménagement hydroélectrique de Nachtigal Amont ont encore défrayé la chronique.  Il était question alors de 600 employés non répertoriés dans les fichiers de la Camerounaise de construction du barrage de Nachtigal (CCN), l'entrepreneur en charge du lot génie civil et sous-traitant de la Nachtigal Hydro Power Company. Même si ces allégations ont été démenties par l'entreprise, il n'en demeure pas moins qu'elles ont suscité de nouvelles inquiétudes quant à l'état d'avancement du projet. Tout comme les remous sociaux enregistrés entre février et mars derniers, ayant conduit le gouvernement à se saisir du dossier. Deux membres du gouvernement se sont rendus sur le chantier à deux reprises.D'abord pour restaurer l'accalmie en indiquant des pistes de résolution de la crise, ensuite pour le suivi-évaluation de la mise en œuvre des résolutions prises d'accord parties.

Malgré ce quotidien mouvementé, les responsables affirment que les travaux évoluent à un bon rythme dans l'ensemble. « Près des trois quarts des travaux de la ligne de transport d'électricité entre Nachtigal et le poste de Nyom 2 à Yaoundé sont déjà achevés. Pour les lots génie civil et électromécanique, à fin avril, les taux d'avancement sont respectivement de 39% et 33% », précise Vincent Leroux, directeur général de la Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), maître d'œuvre. Il indique également que la cité d'exploitation, destinée aux futurs exploitants du bar-rage, est achevée à plus de 68%. Si certains ont craint, du fait de ces tensions sociales, un impact sur le financement du projet, les responsables de l'entreprise restent confiants et sereins sur la question.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X