Cameroun: 49e Fête nationale - Pas de cérémonies officielles

Dans un communiqué rendu public le 12 mai dernier, le ministre d'Etat, SGPR, indique que le président de la République appelle les Camerounais à continuer de respecter les mesures barrières contre le coronavirus.

Les différentes manifestations publiques organisées au Cameroun, comme du reste ailleurs dans le monde n'ont pas fini de subir la dure loi de la pandémie du coronavirus. Une fois de plus, et comme ce fut déjà le cas l'année dernières, les cérémonies officielles prévues dans le cadre de la Fête nationale, la 49e du genre, sont annulées.C'est une décision prise par le président de la République qui a été rendue publique dans un communiqué signé le 12 mai 2021 par le ministre d'Etat, secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh.

Dans ce communiqué, le chef de l'Etat invite ses compatriotes« à observer rigoureusement le respect des mesures de distanciation sociale édictées par le gouvernement ». Une prescription présidentielle qui concernait, non seulement la 49e Fête nationale, prévue le jeudi 20 mai 2021 prochain mais aussi les fêtes religieuses, à savoir l'Ascension pour les chrétiens que la fin du ramadan,toutes les deux commémorées jeudi dernier. Des moments de célébration,qui ont notamment bénéficié de lajournée suivante du vendredi fériée,d'après un arrêté du président de la République et qui aurait pu donner lieu à des débordements. On se rappelle du reste qu'en prévision de ces fêtes religieuses, le ministre de l'Administration territoriale, a sur instructions du président de la République,convié à une concertation les responsables des différents ordres religieux de la capitale.

Outre le rappel de la nécessité du respect des mesures barrières, Atanga Nji Paul leur a remis un important don de masques faciaux offert par le chef de l'Etat et destiné à leurs fidèles.Dans le communiqué rendu public le12 mai dernier par le ministre d'Etat, SGPR, le chef de l'Etat rappelle par ailleurs que, nonobstant les nombreux efforts réalisés dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, celle-ci reste d'actualité et continue de faire des dégâts au sein des différentes couches de la population camerounaise. Les nombreux décès enregistrés lors de la seconde vague de cette pandémie il y a quelques mois sont là pour nous rappeler à cette triste réalité. D'où l'appel du président de la République au respect des mesures barrières et à l'adoption de la vaccination, des moyens de prévention à la portée de tous les Camerounais. Comme l'année dernière, le chef de l'Etat se pose en garant de la sécurité sanitaire de ses compatriotes et même des étrangers vivant sur le territoire camerounais en interdisant des rassemblements qui auraient pu constituer de vastes foyers de contamination.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X