Congo-Brazzaville: Administration pénitenciaire -La FBCP appelle à l'assainissement des milieux carcéraux

L'organisation insiste sur son plaidoyer mené auprès des autorités du pays, particulièrement à la ministre d'Etat chargée de la Justice et Garde des sceaux, qui vient d'inscrire, dans ses premières actions, la fourniture des vivres pour les pensionnaires de l'ex-prison centrale de Makala.

La Fondation Bill-Clinton pour la paix (FBCP) a salué la fourniture, par la ministre d'Etat chargée de la Justice et Garde des sceaux, Rose Mutombo Kiese, « d'une grande quantité de vivres et denrées alimentaires pour le compte de la prison centrale de Makala » en vue d'éradiquer la malnutrition qui sévit dans ce centre pénitentiaire et redonner une meilleure vie aux pensionnaires. Cette ONG de défense des droits de l'Homme profite de cette occasion pour réitérer ses appels en vue de l'amélioration des conditions des prisonniers et autres détenus préventifs dans les différentes prisons et maisons d'arrêt à travers le pays.

La FBCP invite, de ce fait, la ministre à assurer un bon traitement et des meilleures conditions de travail au personnel de ce centre pénitentiaire et d'autres encore à travers toute la République démocratique du Congo. Pour cette organisation, ceci passe par un bon salaire, des primes et motivations. « Cela va leur éviter tout esprit de convoitise et de détournement au détriment des pensionnaires », a souligné la FBCP dans son communiqué du 16 mai 2021.

L'organisation exhorte également la ministre d'Etat Rose Mutombo Kiese à veiller à l'assainissement de ces milieux carcéraux pour éviter la propagation de certaines maladies et surtout la pandémie de covid-19 qui est à la une. Elle dit également attendre de ce membre du gouvernement des efforts en vue du désengorgement desdits milieux carcéraux par l'entremise des magistrats, notamment en revoyant la situation de la grande partie d'arrestations et de détentions préventives qui dépassent six mois.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X