Afrique du Nord: Un millier de migrants arrivent dans l'enclave espagnole de Ceuta en une journée, un record

Un millier de migrants, dont 300 mineurs, sont parvenus lundi17 mai à atteindre l'enclave espagnole de Ceuta depuis le Maroc voisin, arrivant à la nage ou à pied quand la marée le permettait, ont indiqué les autorités espagnoles, évoquant un « record » pour une journée.Ce n'est pas la première fois qu'une centaine de migrants tentent de rejoindre l'Union européenne.

Des hommes, des femmes, et des enfants ont utilisé des bouées gonflables, d'autres des canots pneumatiques, et certains ont même nagé jusqu'au territoire espagnol de Ceuta.

Selon un porte-parole de la garde civile espagnole, la marée était si basse à certains endroits, qu'on pouvait pratiquement arriver à Ceuta en marchant.

Les premières arrivées ont eu lieu dans la matinée, alors que ces migrants avaient quitté dans la nuit des plages situées à quelques kilomètres au sud de Ceuta,

Des migrants tentent régulièrement de rejoindre Ceuta en escaladant les hautes clôtures qui séparent cette enclave du Maroc, par la nage de façon aussi massive, c'est la deuxième fois.

Fin avril, une centaine de migrants marocains avaient déjà gagné ce territoire espagnol, à la nage. La majorité d'entre eux avaient ensuite été expulsés vers le Maroc.

Ces arrivées s'inscrivent dans un contexte de tensions diplomatiques entre Madrid et Rabat. En cause : la présence en Espagne du dirigeant du Front Polisario, le mouvement indépendantiste du Sahara Occidental. Brahim Ghali a été soigné dans un hôpital espagnol pour le Covid-19 mi-avril, ce qui a fortement déplu aux autorités marocaines. Le conflit au Sahara occidental oppose depuis plus de 45 ans le Maroc au Front Polisario, soutenu par l'Algérie.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X