Nigeria: Le Naira glisse tandis que le « Naira 4 Dollar » devient étendu

Dans son « Bulletin hebdomadaire » de la semaine du 17 au 23 mai, Aza Finance analyse la monnaie nigériane, le Naira. Aza Finance révèle que le Naira est tombé à 411,25 sur le guichet de la Nafex par rapport à 410,33 la semaine précédente, après que la Banque centrale du Nigeria ait prolongé indéfiniment son régime de « naira 4 dollars ».

Le mouvement de la banque vise à soutenir la liquidité du marché des changes du pays en saisissant les envois de fonds de la diaspora, qui devraient augmenter de 5 % pour atteindre 22 milliards de dollars d'ici la fin de l'année.

Dans le cadre de ce programme, tous les destinataires des envois de fonds de la diaspora par le biais d'Omti approuvées et de banques commerciales reçoivent 5 nairas supplémentaires pour chaque dollar.

Entre-temps, pour décourager l'appétit pour les dollars, la banque centrale a ordonné aux banques locales de réduire de moitié les allocations de dépôt en espèces de $5,000 à partir de $10,000 par mois.

Alors que le naira était stable sur le marché parallèle à 481 contre le dollar et que nous nous attendons à ce qu'il maintienne ces niveaux, nous prévoyons un léger affaiblissement vers 420 contre le dollar sur le guichet NAFEX car l'extension du Naira à 4 dollars équivaut à une dévaluation technique limitée.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X