Maroc: Souvent le Covid-19 varie, bien fol est le musée qui s'y fie !

Rabat — Souvent le Covid-19 varie, bien fol est le musée qui s'y fie, allait plutôt dire Victor Hugo s'il était parmi nous aujourd'hui, à fortiori que le fichu virus et ses variants à n'en plus finir n'y sont jamais allés de main morte vis-à-vis de la culture et de ses lieux.

Cela dit, la journée internationale des musées, fêtée naguère en grande pompe le 18 mai de chaque année, joue aujourd'hui des coudes pour une célébration on ne peut plus mitigée, le corps culturel étant toujours enkysté par la pandémie.

Le 13 avril dernier déjà, l'Unesco avait publié un rapport intitulé « Les musées dans le monde face à la pandémie de Covid-19 », dans lequel elle dresse un constat "inquiétant" sur l'état du monde muséal au niveau international.

Selon l'instance onusienne, en 2020, les musées ont été fermés 155 jours en moyenne et nombre d'entre eux ont subi de nouvelles fermetures depuis le début de l'année, ce qui a entraîné une diminution de 70% de leur fréquentation et une chute des recettes de 40 à 60% en moyenne par rapport aux résultats de 2019.

Les auteurs du rapport ont aussi souligné "la baisse vertigineuse des fréquentations et des recettes" qui pèsent sur l'organisation du secteur muséal, ce qui rend, selon eux, plus difficiles les mesures de conservation ou de sécurité des établissements tout comme les relations avec le public et les populations avoisinantes.

"C'est aussi parce que les musées jouent un rôle essentiel dans la vie économique et sociale et dans le relèvement post-Covid", relèvent-ils.

Au Maroc, les musées font partie des "rares" établissements culturels au monde à maintenir une activité depuis le début de cette pandémie, nous dit Mehdi Qotbi, président de la Fondation Nationale des Musées (FNM).

Interviewé par la MAP à l'occasion de cette journée, M. Qotbi indique que la fondation a continué à organiser des expositions à travers tout le Maroc, de Tanger à Marrakech, ainsi que des événements culturels, "car il est essentiel pour nous de maintenir ce lien si fort avec notre public".

"Cette initiative a été saluée par plusieurs institutions culturelles internationales", se réjouit-il.

Il reconnaît néanmoins que la fréquentation des musées a baissé. Cette baisse s'explique notamment par la fermeture des frontières, l'absence de touristes mais aussi les restrictions de déplacement au niveau national.

Le célèbre peintre relève, en outre, que "les musées jouent un rôle important dans la vie sociale et économique d'un pays", invitant par là même "les Marocains à reprendre le chemin des musées" pour qu'ils puissent "s'approprier leur histoire et leur patrimoine car ces lieux leur appartiennent".

Interrogé sur les prochaines « missions fondamentales » des musées dans le Maroc post-pandémie, M. Qotbi répond qu'il est "primordial que la culture soit davantage élevée parmi les priorités car les musées abritent non seulement des collections et des objets mais aussi tout un pan de notre histoire et de notre mémoire collective".

Il rappelle aussi que la FNM célèbre cette journée par l'ouverture exceptionnelle de l'ensemble des musées que "nous gérons gratuitement car le mardi est un jour de fermeture".

"Nous célébrons les musées et défendons le rôle de la culture et de l'art, sous le signe du partage et de l'ouverture", a-t-il conclu.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X