Maroc: Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'EDD, une étape clé pour concrétiser le nouveau cadre 2030

Rabat — À la lumière des problèmes environnementaux urgents auxquels le monde est confronté, la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'Éducation au développement durable (EDD) se veut une étape clé afin de créer une dynamique pour mettre en œuvre le nouveau cadre de l'EDD pour 2030.

Cette dynamique vise à construire un monde plus juste et durable, en renforçant l'EDD pour promouvoir des systèmes éducatifs qui aident les apprenants de tous âges à être des contributeurs responsables et actifs à des sociétés plus durables et à une planète saine.

La conférence, qui se tiendra en mode virtuel depuis Berlin du 17 au 19 mai, constitue l'occasion de sensibiliser l'opinion mondiale aux défis du développement durable, en particulier la crise climatique et la dégradation de la biodiversité, ainsi qu'au rôle crucial de l'éducation en tant que facteur clé pour la réalisation des objectifs de développement durable.

Cet évènement mondial, organisé en coopération avec le ministère fédéral allemand de l'éducation et de la recherche, vise en outre à lancer le nouveau programme global "L'EDD pour 2030" pour la période 2020-2030 et la feuille de route relative à sa mise en œuvre.

Ces travaux mettront en lumière les moyens optimaux à même d'exploiter l'éducation pour relever les défis mondiaux en lien avec le changement climatique, la perte de biodiversité, les économies vertes et circulaires, le progrès technologique et l'instauration de relations résilientes avec la planète grâce à l'instruction.

Les participants examineront également les moyens de renforcer les capacités des éducateurs, de responsabiliser les jeunes et de prendre des mesures locales par le biais de l'éducation au développement durable.

A l'issue de ses travaux, la conférence devra adopter "la Déclaration de Berlin sur l'éducation au développement durable", qui sera couronné d'un appel à une action urgente et des engagements précis de la part des participants à cet événement.

Elle permettra, d'autre part, d'encourager les parties prenantes à s'engager en faveur du nouveau cadre de l'EDD pour 2030, y compris les initiatives nationales en faveur de l'EDD pour 2030 et d'étendre et de renforcer les partenariats et les possibilités de mise en réseau en la matière.

Dans ce contexte, l'UNESCO s'efforcera de faire en sorte que les résultats de la conférence alimentent d'autres étapes clés cette année, telles que la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26) et la Conférence des Nations Unies sur la biodiversité (COP15).

Initialement prévue en juin 2020, la conférence a été reportée en raison de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

Cette messe internationale prévoit des séances plénières interactives pour débattre et dialoguer et des séances simultanées proposant des discussions plus approfondies, des ateliers en ligne, des expositions et des espaces de dialogue virtuels.

Elle se tiendra en cinq langues officielles, à savoir l'anglais, le français, l'allemand, l'espagnol et l'arabe.

Approuvé par la Conférence générale de l'UNESCO à sa 40è session et reconnu par l'Assemblée Générale des Nations Unies à sa 74è session, l'EDD pour 2030 est un nouveau cadre pour l'éducation au développement durable qui fait suite au Programme d'Action Global pour l'EDD (2014-2019).

L'Éducation au développement durable pour 2030 met l'accent sur la contribution de l'éducation à la réalisation de l'Agenda 2030 et des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD). Elle vise à réorienter l'éducation et l'apprentissage afin de contribuer au développement durable et de renforcer l'éducation et l'apprentissage pour tous.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X