Burkina Faso: Archidiocèse de Bobo-Dioulasso

La cathédrale a fait peau neuve

Le dimanche 16 mai 2021, a eu lieu la dédicace de la cathédrale de Lourdes de Bobo-Dioulasso, sous la présidence du cardinal Jean Zerbo, archevêque métropolitain de Bamako en République du Mali. La cérémonie de dédicace a enregistré la présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, du Nonce apostolique Burkina-Niger, de quelques membres du gouvernement et de bien d'autres éminentes personnalités.

C'est dans une cathédrale rénovée que les fidèles catholiques de Bobo-Dioulasso ont célébré la messe ce dimanche 16 mai 2021, jour de la dédicace de la cathédrale de Lourdes. D'entrée de jeu, le directeur général de ERI-BF, l'entreprise en charge de la réfection de la bâtisse, a remis les clefs de la cathédrale rénovée à l'archevêque métropolitain de Bobo-Dioulasso, Mgr Paul Ouédraogo. Désormais, l'église est ouverte aux cultes religieux. Mais il est bon de préciser que les travaux de réalisation ne sont pas entièrement achevés.

Il reste encore certains réaménagements pour la réalisation des portiques et l'intérieur de la cour qui sera pavée. Symboliquement, ce sont des délégations de 5 personnes des 22 paroisses du diocèse de Bobo-Dioulasso qui ont constitué l'assistance à l'intérieur de la cathédrale pendant la messe. Au cours de la messe, le cardinal Jean Zerbo a procédé à la bénédiction de l'autel secondaire et du tabernacle, ce qui donne tout le sens à la dédicace.

«La mobilisation des ressources continue malgré les contributions des loyers»

Selon lui, cette dédicace est une action de grâce et une reconnaissance à Dieu, car « Il a donné les moyens matériels et financiers pour la réfection de la cathédrale ». Le cardinal était content de cette dédicace car, pour lui, l'Homme ne se nourrit pas seulement de pain, mais aussi de toute parole venant de la bouche de Dieu. « Vous êtes les pierres vivantes de cette cathédrale », a-t-il déclaré. Pour Mgr Paul Ouédraogo, la prière pour la restauration de la cathédrale a été exaucée. En effet, pendant au moins quatre ou cinq ans, les fidèles, dans une prière unanime, ont demandé à Dieu de les aider à restaurer la cathédrale qui soit belle et digne de Lui. Mgr Paul Ouédraogo s'est dit satisfait de la qualité des travaux de réhabilitation.

Pour la président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, c'est un grand événement, une occasion de rendre grâce à Dieu pour avoir aidé l'Eglise de Bobo-Dioulasso, mais aussi tous ceux qui ont participé à faire œuvre utile en reconstruisant la maison du Seigneur. Roch Marc Christian Kaboré a remercié tous ceux qui ont contribué à la réalisation cette église. Mgr Paul Ouédraogo a tout de même rappelé que la mobilisation des ressources continue malgré les contributions des loyers. Il faut dire qu'au cours de la messe, les fidèles catholiques ont exprimé leur joie de voir cette église renovée, à travers des prières et des chants d'action de grâces.

Plus de: Le Pays

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X