Sénégal: Aibd - 41 boulettes de cocaïne d'une valeur de 45 millions FCfa sasies par la Douane

C'est un nouveau coup de maître que viennent de réaliser les soldats de l'économie. En effet, la Cellule aéroportuaire anti-trafics (CAAT), une unité mixte rattachée à la Subdivision des Douanes de l'Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) a saisi dimanche 16 mai 2021 une grande quantité de cocaïne d'une valeur marchande estimée à environ 45 millions de FCfa.

Revenant sur les faits, la douane informe à travers un communiqué de sa cellule de communication qu'un individu de nationalité cap-verdienne, qui tentait de franchir le cordon douanier avec des boulettes de cocaïne ingurgitées, a été arrêté vers 8 heures.

« En partance pour Praia, l'homme en question a été appréhendé dans le cadre d'un contrôle ciblé, eu égard aux indices que les agents de la CAAT avaient décelés dans son comportement. C'est ainsi qu'il a été procédé à un test qui a révélé la présence de cocaïne dans ses urines », détaille ledit communiqué. Maintenant, pour approfondir les investigations, la Douane a requis les services de l'Hôpital principal de Dakar aux fins de soumettre le suspect à un examen radiographique.

« Il est ressorti de l'examen que le mis en cause avait ingurgité 41 boulettes qu'on a réussi à lui faire expulser par assistance médicale. Les tests effectués sur la poudre blanche contenue dans les boulettes régurgitées révèlent qu'il s'agit de la cocaïne », renseigne la même source. Qui soutient que « le poids total du produit est de 500 grammes de cocaïne pour une valeur estimée à 45 000 000 de francs CFA ».

La douane signale, par ailleurs, que cette saisie de la CAAT est effectuée en collaboration avec l'Ocrtis. L'enquête suit son cours.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X