Madagascar: Rugby féminin - Reprise des entraînements des Makis à VII

Lors de la première journée du stage bloqué des Ladies Makis après le tournoi en Tunisie.

Une semaine après le tournoi de solidarité du rugby à VII en Tunisie, les Ladies Makis ont repris leur entraînement hier au centre de formation à Andohatapenaka. Les protégées d'Eric Randrianarison n'ont plus qu'un mois pour étudier tous les moyens pour qu'elles puissent défier les deux mondialistes, à savoir l'équipe de France et celle de Hong Kong, leurs principales adversaires dans le groupe C au tournoi de repêchage aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Cette reprise de la préparation a été marquée par l'analyse de la situation et surtout la planification des activités à réaliser basées sur les différents points à améliorer, après le visionnage des matches en Tunisie. Les 14 joueuses sont toutes au top de leur forme. Elles étaient à l'écoute des trois techniciens, à savoir l'entraîneur principal, son adjointe et le préparateur physique.

Les Makis possèdent les compétences et les qualités nécessaires pour se qualifier. Elles devront pourtant se préparer durement pendant ce petit temps restant. La bande à Laurence pourrait rencontrer les Makis masculins pour un match amical. Un dernier stage avant de rejoindre Monaco a été programmé mais selon les explications de Malagasy Rugby, ce voyage n'est pas encore confirmé jusqu'à présent.

La Colombie complète la poule C. La poule B est composée de la Papouasie Nouvelle Guinée, la Tunisie et le Kazakhstan, la Jamaïque, tandis que la poule A est constituée de l'Argentine, la Russie, les Îles Samoa et le Mexique. Les deux premières et les deux meilleures troisièmes seront qualifiées pour les quarts de finale. Les finalistes partiront à ce sommet planétaire.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X