Sénégal: A Touba, 40% des adultes sont hypertendus

Diourbel — Plus de 40 pour cent de la population adulte de la ville de Touba souffre de l'hypertension artérielle, indique e président de la Société sénégalaise de cardiologie, Abdoul Kane.

"Touba a une très forte prévalence selon les équipes qui y ont mené des études. On considère que plus de 40% de la population adulte de Touba a l'hypertension artérielle", a-t-il révélé dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l'hypertension artérielle.

Les cas détectés dans la ville de Touba sont "souvent sévères" parce que dépistés tardivement, ce qui provoque des complications dans la prise en charge, relève le spécialiste.

Il estime qu'une bonne prise en charge de la l'hypertension artérielle à Touba serait un bel exemple pour les autres localités du pays.

"Il faut diminuer la consommation de sel. A Touba la consommation de sel semble jouer un rôle important dans l'hypertension artérielle", a recommandé le professeur Abdoul Kane.

Le spécialiste préconise un dépistage précoce pour une meilleure prise en charge des personnes à risque.

"Il faut se faire dépister. Toute personne de 25 ou 30 ans doit savoir son statut tensionnel", a estimé le président de la Société sénégalaise de cardiologie.

A l'en croire, l'hypertension artérielle, une pathologie très fréquente, est même considérée comme la plus répandue au Sénégal.

"D'après les dernières données dont nous disposons, un adulte sur trois au Sénégal présente cette maladie, qui constitue une des causes principales, sinon la principale cause de plusieurs affections", a expliqué le cardiologue.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X