Madagascar: Coronavirus - Huit mille doses de vaccin pour Boeny

Il y a un an, jour pour jour, le coronavirus est apparu pour la première fois à Mahajanga. Et hier, 17 mai, la vaccination par Covishield démarre dans la ville.

La région Boeny, composée de districts, vient de recevoir son quota de vaccins Covishield. Elle dispose pour cette première phase huit mille deux cents doses d'injection destinées aux personnes ciblées telles que le personnel de la Santé, les forces de l'ordre, les personnes vulnérables et celles âgées de plus de 70 ans. Le lancement officiel de l'opération vaccination anti-Covid s'est déroulé hier, au Centre de documentation de la direction régionale de la Santé à Mahabibo-kely. Deux sites de vaccination sont prévus pour recevoir les volontaires.

Le directeur régional de la Santé Solange Hoasy a été la première à être vaccinée au cours de la démonstration. Dans le district de Mahajanga I, 95% du personnel de la Santé se sont déjà inscrits pour se faire vacciner. Des personnes diabétiques de plus de 70 ont, de leur côté, reçu la première dose dans ce même site de vaccination. L'autre site se trouve dans la garnison militaire d'Androva et des éléments des forces de sécurité (armée, gendarmerie et police nationales) ont également reçu leur injection.

Anticorps

« Cette première phase devrait s'achever le 22 juin dans tous les six districts de la région Boeny. Le vaccin n'est pas conçu pour traiter ou soigner la Covid-19, mais pour renforcer la défense du corps. C'est une injection d'antigène dans le corps qui permet de rompre la chaîne de transmission de la pandémie, mais les gestes barrières doivent être toujours maintenus. Il faut s'attendre à quelques effets indésirables ou courbatures. Nous estimons que la vaccination sera terminée d'ici quinze jours pour Mahajanga I », explique la DRSP de Boeny.

« C'est le moment ou jamais. Je suis convaincu de l'effet salutaire du vaccin car je veux vivre longtemps. Je n'ai aucune crainte des effets indésirables. Je suis prêt », déclare un septuagénaire diabétique.

« Les personnes qui reçoivent la dose doivent être en bonne santé et n'ont pas été malades durant les trois derniers mois. Et si elles ont effectué un test PCR auparavant, le résultat devra être négatif », tient à préciser un médecin.

A La Une: Coronavirus

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X