Madagascar: Décès - Benjamin Radavidson Andriamparany n'est plus

Les hommages en sa mémoire ont inondé les réseaux sociaux, hier. Benjamin Radavidson Andriamparany est décédé. Discret depuis quelques mois, c'est un grand nom de la scène politique qui tire définitivement sa révérence.

Président national du parti "Firaisam-pirenena ho an'ny fahafahana sy fandrosoana" (FFF), dont il a porté les couleurs aux élections présidentielles, en 2013 et en 2018, Benjamin Radavidson Andriamparany s'est fait un nom au sein de l'administration Ravalomanana. Il a fait figure de ténor des deux mandats de Marc Ravalomanana, ancien président de la République, jusqu'en 2008. Il fait son entrée au sein du gouvernement comme ministre de l'Économie et de la planification de juin 2002 à octobre 2002.

Après quatre mois au département de l'Économie et de la planification, Benjamin Radavidson Andriamparany est nommé ministre de l'Économie, des finances et du budget. Il portera le titre de grand argentier de l'État jusqu'en novembre 2007. Il a, également, fait une pige au ministère de l'Education nationale de décembre 2007 jusqu'en avril 2008. Celui qui s'est fait un nom au sein de l'Exécutif s'est présenté aux élections législatives de 2007.

Benjamin Radavidson Andriamparany sera alors élu député du quatrième arrondissement d'Antananarivo, en septembre 2007. Il laisse, toutefois, sa place à son suppléant pour reprendre son rôle de ministre. L'homme politique est, également, un notable de l'Église protestante FJKM. Il a déjà occupé, par deux fois, le poste de président de l'association des laïcs FJKM.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X